Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 08:00

Suite et fin de l'article précédant, consacré au Background du personnage. 

 

II) A propos du Backgroung de votre personnage.



Alors Indy tu nous expliques où t'as trouvé ton fouet ?


Comme nous l'avons vu le Background d'un personnage n'est pas qu'un texte de fiction destiné à distraire le lecteur, il est destiné à être utiliser (par le MJ en particulier). Avant de vous lancer dans la rédaction d'un BG n'oubliez pas les choses suivantes :

1) Pas de Background de 15 page (surtout si vous jouez un scénario du commerce !).

Commençons par ce conseils de bon sens, si votre BG est trop long il devient illisible. Si vous débordez d'idées géniales, rien ne vous empêche de les noter et de les utiliser pour un autre perso. Ne noyé pas votre MeuJeu dans une liste d'évênement sans importance (voir ci-dessous), essayer d'être concis et de mettre les éléments que vous estimez importants pour votre personnage en avant. Votre MeuJeu sera plus enclin a les utiliser dans ses parties et votre personnage gagnera en clarté.

2) Oubliez les questionnaires.

Certains auteurs de jeux jugent bon de rajouter des "questionnaires", pour vous aider à mieux définir votre personnage. Evidement ça part d'un bon sentiment et ça peut rendre service à certains joueurs. Mais ne vous focalisé pas trop dessus, lisez les questions et si répondre à l'une d'entre elles vous inspire, faites-le sans hésitation. Mais par pitié, n'essayer pas de répondre à toutes les questions consciencieusement...
 

3) Si un éléments n'a rien d'exceptionnel pour votre personnage ou ne sert pas plus tard dans l'histoire, oubliez le !

C'est un des problème des questionnaires dont j'ai parlé juste avant : comportez beaucoups trop de question dont la réponse sera sans intérêt véritable pour l'histoire du personnage. Epargnez à votre lecteur tout les moments sans importance. Faites des ellipses naratives quand cela est possible.  


4) Rappelez vous que la personnalité et les connaissances de votre personnge sont liées à votre BG.

Ce conseil est particulierement vrais pour ceux qui font leurs fiches AVANT de faire leurs BGs. Posez vous toujours les questions suivantes :

- Comment, où et avec qui votre personnage a-t-il appris à faire qu'il sait faire ?
- Pourquoi et comment  votre personnage a-t-il développé sa personnalité et ses buts actuels ?  

Attention, la réponse ne sera peut-être pas intéressante à écrire, mais cela vous évitera sans doute bien des lacunes et incohérences.


5) Ne faites pas un BG que vous ne pourriez jouer, restez humble.

C'est sûr que c'est toujours sympa d'imaginer que votre personnage de basse extraction est en réalité le fils caché d'un roi ou que votre magicien est en fait un dieu amnésique. Mais en vérité si ce genre d'astuce peut marcher dans les livres (ou les films) c'est rarement le cas dans un jeu de rôle. Si vous n'en avez pas discuté préalablement avec votre MeuJeu il y a 9 chances sur 10 que votre idée ne soit pas exploitée. Il est tellement plus commode pour votre meneur d'utiliser le système classique de progression des personnage plutôt que de recourir à des artifices de ce genre. Suivez ce conseil : mieux vaut être un homme qui souhaite devenir dieu qu'un dieu qui se prend pour un homme.

 


6) Laissez des espaces vides



- C'est qui le père de mon perso ?

- Tu l'as pas connu il est mort et ton oncle a jamais voulu t'en parler
 



Un bon BG est une oeuvre commune à vous et à votre MeuJeu. Laissez lui le loisir d'en rédiger une partie, par exempel si un évènement doit avoir lieu dans votre BG (exemple la mort d'un proche, une blessure etc..) vous pouvez proposer à votre MeuJeu d'en donner la raison (Accident ? Vieillesse ?). De même si un PNJ est important pour vous (il vous a sauver la vie par exemple) vous pouvez le laisser déterminer l'identité. L'important est de faciliter l'ancrage de votre BG dans l'univers/le scénario qu'il souhaite faire jouer.

 



III) Quelques idées de Background.

 

Voici quelques sites trouvés de sur le Web, même si la plupart des idées sont assez banales on peut y dénicher quelques perles.

 

Une petite aide de jeu proposé pour D&D (mais rien ne vous empêche de les adapter à d'autres jeux)

Un tableau de Background (si,si)

un site plutôt sympa qui inclu des conseils sur le BG

Et puis vous avez les grands classiques que sont le SDEN et la scénariothèque, vous pouvez aussi taper "Background" dans le moteur de recherche Jeu de rôle Passion 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

tony 14/12/2009 09:15


Houla ! tu vas rentrer dans la psyché des pj ? Attention le terrain est vaste


tony 09/12/2009 10:35


très bonne fin avec des liens bien sympa. Bravo. Les images sont de très bonne référence en rapport à cet article. A quand le prochain article et sur quel sujet ?? je brule de le lire je prends
gout à ton blog.


Bifron 13/12/2009 22:02


Merci bien !
Le prochain articles de fonds parlera de la psychologie du personnage et de son comportement