Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 08:00

...et les garder !

 

 

Ou "l'art subtile d'initier des non-rôlites"

 

Recruter de nouveaux pour votre table peux être très difficile. Même si nous ne sommes plus à la grande époque de la « chasse aux sorcières » façon Mireille Dumas, il n’en demeure pas moins que le Jeux de Rôle reste un hobby de niche. Tout le monde n’a pas la patience, le temps ou l’imagination pour ce type de loisir. De plus l’intérêt de notre loisir n’est pas aussi évident que le sport ou d’autres loisirs plus connus (poker, jeux vidéo, sortie ciné…).
Donc quand vous essayez de convertir un non-rôliste ne vous contenter pas de présenter vaguement le jeu et de lui dire “qu’est-ce que tu veux jouer ?”
Il faut faire œuvre de pédagogie. Le but est de lui faire comprendre le plus aisément possible ce qu’est notre loisir, l’univers de jeu auquel vous allez jouer mais aussi ce qu’on attend de lui.  Pas seulement en tant que personnage mais aussi lui en tant que joueur. 
Quelques conseils pour faciliter le recrutement de « troupe fraîche » :


I) Rendez l'univers facile d’accès.

On est d’accords il est toujours agréable de jouer dans des univers riches, complexes, avec une histoire  et une géographie très détaillée. Cependant ne noyez pas votre nouvel arrivant sous des tonnes de détails. Faites simple, voir schématique, essayez autant que possible de rattacher l’univers à un monde que votre interlocuteur connaît ou qu’il peut imaginer facilement. Les univers imaginaires n’ont jamais été aussi représentés dans les loisirs de masse comme le cinéma ou les jeux vidéo profitez-en !


II) Faites attention au système de règle.

Le système de règle d’un jdr peut être votre meilleur allié comme votre pire cauchemar. Il est utile car il offre au nouveau joueur un sentiment de stabilité au milieu d’un univers encore trop incertain. A contrario lui expliquer par le menu le système, lui décrire tout les sorts et toutes les capacités va rapidement l’assommer. Cela est particulièrement flagrant lors de la phase de création, le mieux est de faire le personnage avec lui, en veillant à ce que son inexpérience dans la création de personnage ne soit pénalisante pour le scénario à venir et si possible en l’orientant vers des personnages dont le rôle et les capacités sont le plus « intuitifs » possibles.


III) Faites lui passer un bon moment.

La première impression est la plus importante et si sa première partie se passe mal alors il ya peu de chance qu’il veuille jamais rejouer. Donc faites en sorte que cela se passe bien, quitte à vous forcer un peu : ne vous mettez pas en rivalité vis-à-vis de son perso, laissez lui son heure de gloire (par la parole, en trouvant la solution à un problème, en combat) et ne critiquez pas ses premiers choix même s’il avait tord. Faites le nécessaire pour qu’il passe un bon moment.


IV) Écoutez-le 

Sauf si la personne a des prédispositions pour cela, le nouvel arrivant ne va pas forcément et immédiatement s’immerger dans le jeu. Il faut l’aider autant que possible à se sentir impliqué par l’histoire, lui faire ressentir l’importance de son personnage et lui faire faire un peu de RP. Ce n’est pas QUE de la seule responsabilité du MJ. N’hésitez pas à confier à son personnage une mission - même simple (allez chercher de l’aide par exemple), de lui demander son avis (et de le formuler en RP), de suivre ses pistes ou ses idées même si la votre est meilleur.


V)  Faites lui une place dans votre groupe.

Un nouveau rôliste fraichement convertit perdra rapidement la foi s’il n’a pas l’occasion de pratiquer. Si vous n’avez plus assez de place à votre table pour l’accueillir durablement essayez de l’inviter de temps en temps ou de lui trouver une autre maîtrise. De même un joueur se sent toujours d’autant mieux intégré si vous avez l’occasion de vous revoir dans d’autre occasion que le strict cadre de la partie (allez manger ensemble avant la séance par exemple ou prenez un peu de temps pour discuter après.)


En conclusion

Ces conseils ont peut-être l’air simple, mais vous seriez surpris combien peu de rôlistes font l’effort de les suivre. Le Jeu de rôle est un loisir exigeant mais passionnant, ne laissez pas passer l’occasion de le faire découvrir à d’autres personnes.

Repost 0
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 09:48
Dans cet article vous allez peut être enfin découvrir pourquoi toutes vos campagnes ne sont pas aussi grandiose que ces histoires qu'on peut voir dans les grands films...


"Vouloir être les héros de l'histoire",
voila en quelques mots ce qui pousse beaucoup de rôlistes à venir jouer. 


Devant un choix critique pour le(s) personnage(s) d'un livre ou d'un film, le rôliste se demande souvent : qu'aurais-je fait  si j'avais été à sa place ? Aurais-je été à sa hauteur ? Aurais-je fait mieux ? Aurais-je fait moins bien ?


En fait on peut résumer cela à : Comment aurait été le film si j'en avais été le héro ? Comment pourrais-je savoir cela ?


Sauf que vous n'êtes pas n'importe qui, vous êtes un rôliste...

Bonne nouvelle, on a peut-être enfin trouvé la réponse.


Découvrez ce qui ce serait passé si une bande de rôlistes avait pris les commandes d'une trilogie intitulée :





Alors Rôlistes ! Sortez vos feuilles et vos dés ! MeuJeu  ! Tremblez derrière vos écrans ! Et que commence la saga




- LE MENEUR DES ANNEAUX -





"Imaginez un groupe de joueurs ayant, par un inexplicable hasard, échappé à la lecture des romans de JRR Tolkien. Imaginez un MJ aussi inconsciemment que naïf, décidant de leur offrir les terres du milieux sur un plateau ; quadrillé et estampillé D&D le plateau. Imaginez les affronts que quelques réflexes et tics rôlistes pourraient faire à l’œuvre du maître …"



Pour la suite c'est  ici,



Pour les anglophones, l'original se trouve sur le site de Shamus Young, je vous invite à le lire car les pages sont souvent accompagnées de commentaires et de réflexions sur le déroulement d'une campagne.


Ce webcomic est particulièrement drôle et joue à merveille sur le contraste existant entre la noblesse de la quête, la beauté des images et les attentes et comportements des joueurs.


Outre son l'humour, il y a, à mon sens, une portée pédagogique, l'utilisation du Seigneur des anneaux, considéré par beaucoup comme à la base de la Fantasy actuelle, est révélateur de l'impact que peut avoir le comportement des joueurs sur l'ambiance et la réussite d'une campagne aussi fabuleuse soit-elle.


Car n'oubliez pas, amis joueurs, que même le meilleur des scénarios peut être ruiné par :

- L'absence d'interaction avec les Personnages Non-Joueurs
- La rapacité des joueurs
- La réflexion méta-jeux
- Les digressions


Rassurez vous le MeuJeu n'est pas non plus épargné :


- Le manque d'originalité
- L'absence de récompense
- Les incohérences
- Le dirigisme


Pour les fan de Space-Op, il existe aussi une version Star Wars



Repost 0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 23:25
Désolé pour ce titre qui sent bon le paradoxe crétois...

En raison de l'arrivé d'un petit bout chou dans la famille ce samedi il n'y aura pas d'article cette semaine (d'où un titre admirablement choisi). Si tout ce passe bien le prochain article ne devrait cependant pas trainer.

Je ne chôme pas cependant  et je suis en train de lire un livre d'Olivier Caïra, "Les forges de la fiction" (Publié chez CNRS édition).




Un livre sur ce beau loisir qui est le notre, agréable à lire, même si il n'est pas forcément accessible au tout venant. J'ignore encore si on peut en tirer directement matière pour jouer. La mise en perspective qu'il apporte est cependant très intéressante.

[Edit, le 14/05/09] J'ai effectivement trouvé de la matière pour le blog, même si la plus grosse partie m'était déjà connue. Je ne manquerais pas de citer l'auteur dont le travail mérite d'être mis en avant   

Je commence à lire "Jouer avec l'histoire" dans une collection nommé "L'atelier du jeu rôle", édité par l'association Pinkerton Press, le livre est bon marché (seulement 9,90 €) et le contenu est particulièrement instructif.


 J'encourage tout mes lecteurs à acheter ce livre ne serais-ce que pour encourager cette excellente initiative !
Repost 0
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 14:09

logo bienvenue

 

Que tu sois Rôliste ou non, Joueur ou MeuJeu, homme ou femme, à la recherche de conseils ou simplement curieux,  soit le bienvenue ce mon blog, dédié à ce merveilleux loisir qu'est le jeu de rôle.

Ce site est dédié à fournir aides et conseils à cette composante essentielle, et pourtant souvent "négligée", d'une bonne partie : le joueur.

Hé oui c’est essentiel ! Car n’oubliez pas cher MeuJeu que le joueur n'est pas qu’un monstre égoïste qui pourrit vos parties et pille votre frigo. Il est aussi la base même de toutes parties, son alpha et son oméga. A tel point qu’on pourrait plus facilement imaginer plus facilement une partie sans meneur qu'une partie sans joueur !


 
Et pourtant les articles qui lui sont directement dédiés sont rares et souvent il s'agit de conseil pour les meneurs. A titre d’exemple le « Manuel pratique du jeu de rôle* » de l'ancien Casus Belli compile près de 34 articles, et bien 3 seulement sont destinés directement aux joueurs.
4e4d_1.jpg

De même sur le web, hormis quelques perles rares, on ne trouve que des conseils pour bien "maitriser" une partie, et presque rien pour aider les joueurs à bien "jouer"


Et pourquoi donc ? 

 
Peut-être considère-t-on que "jouer" coule de source.
Les Guides et autres "Manuels du joueur" que l’on trouve pour les jeux les plus connus ne sont souvent qu’une somme de nouvelles règles supplémentaires. Seuls quelques Jdr font l'effort de contenir une reflexion pertinente sur la manière de jouer (Over the Edge ou Paranoia par exemple) 


J’ai donc décidé de créer un blog qui aurait pour vocation d'aider les joueurs qui le souhaite à améliorer leur "jeu".

Attention on ne parle pas ici de théâtre (bien que cela puisse servir) mais de tout les "trucs et astuces" qu’un joueur peut utiliser pour rendre ses parties plus agréable pour lui comme pour son groupe (et pour son meneur bien sûr).
Les articles que vous trouverez ici peuvent concerner autant les aspects techniques (les règles en particulier) que les aspects "interprétation" (Rôle Play).

Etant entendu que chacun joue comme il le souhaite, pas ici question d'établir une façon de jouer "correcte". Egalement ne vous étonnez pas si ce blog semblent parfois enfoncer des portes ouvertes, car tout n'est pas si évident que cela pour tout le monde et peut être apprendrez vous ici deux ou trois de ces "évidences".





Une dernière chose avant de commencer :


N’oubliez pas non plus que le meneur doit s’occuper des règles, d’un univers et d’une intrigue quand le joueur lui n'a bien souvent qu'un seul personnage à gérer. Les meneurs de jeu font beaucoup d'effort pour que des joueurs comme vous et moi puissent s'amuser lors de leurs parties ! Alors avant d'aller plus loin je n'aurais qu’une chose à dire :


 MERCI A EUX !
*Référence Casus Belli "Rouge" Hors-Série n° 25 - mai 1999
[edité le 25/05/11]
Repost 0