Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Mercredi 4 avril 3 04 /04 /Avr 08:00

 

    Ou "comment les non dits vous pourrissent la vie"*

 

*Merci à Sigur Hallvard et Veidt de Planète Rôliste pour leur aide dans la prise de conscience de l’existence et de l’énumération de ces règles implicites.

 

 

----------------------

 

Une partie ordinaire, un PJ suit un suspect… Subitement ce dernier s’engouffre dans un véhicule qui manque de peu d’écraser le Personnage.

 

PJ : « Je lui tire dessus »

 

MeuJeu : « Non ! Tu ne m’as pas dis que tu prenais ton arme. Tu l'as laissé à l'hotel »

 

PJ : « Quoi ? Mais j’ai toujours mon arme sur moi ! »

 

MeuJeu : « Tu ne l’as pas précisé, je considère que tu ne l’as pas »

 

PJ : « Je n’ai pas dis que je m’habillais non plus… Je suis à poil depuis le début du scénar ? »  

 

 

 

Si ce dialogue évoque quelque chose pour vous c'est que vous avez rencontré une des sources de problèmes récurrents qu'on peut avoir en partie. C'est tout simplement que vous n’attendez pas forcément les mêmes choses des autres participants (joueurs ou MeuJeu) et surtout qu’eux-même ne partagent pas vos présuppositions. La manifestation LA plus fréquente que j’ai pu voir de ces "présuppositions"  était ce que j’appellerais les « règles de fonctionnement de la partie ». On parle bien des règles de la partie PAS des règles du Jeu. Car souvent ces règles sont déduites par les joueurs selon le jeu ou la présentation du MeuJeu, et elles ne sont que trop rarement explicités…Sauf au mauvais moment...

 

BunniesandBurrows.jpg

 

Quand les violons s’accordent « en partie » (« à chaud »), 9 fois sur 10 on a droit a un mini-clash et cela peut être une grande source de frustration et de rancœur. Alors pour éviter ce genre de situation et jouer l'esprit tranquille, voici quelques « attentes implicites » que j'ai pu remarquer et que vous devriez expliciter si vous avez le moindre doute. Il vaut toujours mieux s’assurer de l'opion du MeuJeu à ce sujet AVANT que cela ne pose un problème :

 

- Une Connaissance minimale des Règles

 

Quand un Joueur pose une question simple sur le système de règle (genre : « Comment on fait un jet de tir ?»), rares sont les MeuJeux qui ne sont pas prêts à vous aider. Par contre ils ne vont pas forcément vous préciser que vous pouvez tirer en rafale, utiliser des balles traçantes ou comment viser un endroit en particulier. Et dans un combat tendu cela peut faire toute la différence entre la victoire et la défaite.

 

Important: Ne présupposez jamais qu’un MeuJeu vous expliquera pédagogiquement toutes les options de combat possibles s’il ne s’est pas engagé à le faire.

 

 

- Niveau de précision dans l'équipement porté,

 

Dans un Post-Apo, comme Cendre, chaque pièce d'équipement est un trésor potentiel. Le jeu le plus précis dans le genre est Rêve de Dragon où il y a une fiche spéciale pour localiser l'équipement sur le personnage.

 

Dans des jeux plus héroïques comme Feng Shui, je ne prends même pas la peine de noter ce que je prends à part mon arme et le nombre de chargeurs.

 

Entre ces deux extrèmes ils vaut mieux parler au MeuJeu du degré de précision qu'il exige dans l'équipement porté.

 

 

        demotivational-posters-preparation1.jpg

 

 

- Moralité et/ comportement plus ou moins héroïque attendu(e) des personnages,

 

Certains de mes MeuJeux se sont arrachés les cheveux en me voyant jouer des fourbasses dans un jeu où ils attendaient que les TOUT les personnages soient "héroïques" (7ème Mer...Gilles si tu me lis ). Ce problème se retrouve souvent dans les jeux Médiévaux-Fantastiques où le pire assassin peut devoir faire équipe avec le plus preux des paladins. En gros, dans le doute, demandez toujours au MeuJeu avant de jouer un méchant.

 

 

 

- Assiduité

 

Certains MeuJeux refusent de jouer si tout les joueurs ne sont pas là (ou si VOTRE personnage est absent). D’autres vont jusqu’à vous donner les Xps de la session même si vous ne la faites pas. 

 

 

 

- Prise d'initiative des joueurs/suivre les rails du scénario,

 

Suivre gentiment le fils rouge du scénario n’est pas nécessairement une mauvaise chose (surtout si votre MeuJeu n’aime pas trop improviser). Inversement certains MeuJeux ne conçoivent un scénario qu’en réagissant aux actions des personnages.

 

Railroading.jpg

 

 

- Ambiance effrayante/glauque du jeu,

 

Vous aimez jouer des héros de roman sans peurs et sans reproches ? Alors certains jeux ne sont évidement pas pour vous (AdC, Terreur, Kult, Notre Tombeau, Little Fear etc…) et d’autres dépendent entièrement du style de partie souhaité par le MeuJeu (Obsidian, Vampire, Gemini et autres Post-Apo).  

  

  

- Mortalité des scénarios/combats ou difficulté de l'adversité rencontrée.

 

Il vaut s’entendre là-dessus avant de subir un TPK (« Total Party Kill ») jamais très agréable. Vérifiez si les personnages  peuvent s’attendre à une adversité globalement "gérable" sans préparation ou si au contraire il faut évaluer son adversaire et éviter les combats à risques à tous prix.

        mortality

 

- Possibilité ou non d'éviter les combats sans se battre

 

D&D et son « XP au kill » a eu tellement d’influence sur le Jdr que certains MeuJeux n’envisagent même pas que les joueurs puissent essayer d’éviter un combat (par la ruse ou la parole). Quand les joueurs s’y emploient, ce type de MJ fait parfois échouer leur tentative juste pour ne pas « gâcher la scène de combat ».

 

 

- Suivi/Prise de note

 

Certaines campagnes nécessitent de prendre des notes, BEAUCOUP de notes (C.O.P.S. par exemple) d’autres sont si linéaires que même les enquêtes peuvent être résolues sans notes (Dark Heresy par exemple). Mieux vaut poser la question avant de vous voir reprocher par votre MeuJeu le fait de ne pas vous souvenir d’un obscur PNJ rencontré au début du scénario et complètement indispensable à sa résolution.

 

 

 

- Proportion Rôle-Play/Méta-Jeu

 

Ne croyez pas que cela coule de source, certains Meujeu (ou Joueurs !) sont TRES pointilleux sur le fait de ne parler que pour faire du RP (le fameux syndrome du « tout ce que vous dites le personnage le dit aussi »). D’autres s’en moquent complètement, seule compte la résolution du scénario.

 

 

 

Conclusion : ces mésententes ne sont jamais très graves en One-Shot mais elles peuvent dégouter un des participants de continuer une campagne. Campagne qui aurait sans doute pris une autre tournure si Joueurs et MeuJeux s’étaient entendus…

 

Et vous ? C’est quoi vos attentes implicites ? Ont-elles déjà été déçues ou au contraire comblées ?

 

     PS : Merci à tous ceux qui ont cliqué sur le lien PayPal de l'article précédant et qui ont pu découvrir cet article avant les autres,  (Quand on vous dit que la générosité paye )

 

 
Par Bifron - Publié dans : Relation joueur/MeuJeu
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés