Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 08:00

 

 Scène ordinaire dans une partie d‘un Jeu de Cape et d‘Epée - Un PNJ - Cyrano de Bergerac - vient de ruiner une représentation de thêatre, insulter plusieurs personnes et ne cesse de se vanter.

 

DE GUICHE. (PNJ important) : Mais à la fin il nous ennuis… Personne ne va donc lui répondre ?

LE VICOMTE. (PJ souhaitant s’attirer les faveurs de De Guiche) : Personne ? Attendez ! Je vais lui lancer un de ces traits !

(Il s’avance vers Cyrano qui l’observe, et se campant devant lui d’un air fat.)

LE VICOMTE. : Vous… vous avez un nez… heu… un nez… très grand.

 

 

- Et là grand moment de solitude pour le joueur qui incarne le Vicomte -

 

 

01315992-photo-cyrano-de-bergerac.jpg

 

 

Les héros de film les plus charismatiques ont souvent des tirades ou des phrases « chocs ». Les acteurs jouent des textes écrient par des dialoguistes qui n’hésitent à les reformuler plusieurs fois pour trouver le mot qui fait mouche. Déclamer spontanément des répliques fleuves à la Cyrano de Bergerac et sa « Tirade du Nez », lancer des répliques cinglantes ou briller en société par un bon mot n'est pas donner à tous le monde. Nous envions souvent les interventions brillantes de nos collègues joueurs, voir du MeuJeu (ce qui sensiblement plus problématique car il va incarner tout les PNJ que vous aller rencontrer). Si comme beaucoup de joueur, vous souhaitez développer cette capacité, cet article devrait vous aider à progresser. C’est en pensant à tout les joueurs « Vicomte » que j’ai voulu faire l’écrire…

 

 

De l’art d’utiliser sa bouche

 

 

Comme tout héro, le personnage de Jdr se doit de briller autant par ses mots que par ses actes. Que ce soit une phrase cinglante à l’encontre du méchant, une réponse du tac-au-tac dans une conversation ou une dernière phrase sur un le champs de bataille…

 

 

Sauf que ce n’est pas le personnage qui va prononcer ses phrases mais le joueur…

 

 

Avec tout ce que ça implique pour lui de timidité, fatigue ou difficulté d’élocution (les flaws de la vraie vie quoi) ou tout simplement de manque d’inspiration. Et puis il y a mes préférés : les « supers-répliquent-de-la-mort-qui-tue » qui ne vous viennent à l’esprit que deux ou trois heures plus tard.

 

 

Pour tous ceux qui souhaitent améliorer leurs capacités dans ce domaine, cet article est là pour ça.

 

 

1) Personne ne va donc lui répondre ?

 

Dans les tirades de JDR il y a en gros trois catégories, qui ne doivent pas être abordées de la même manière.

 

« La pique » (attaque)

 

 "T’es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ! "

 
L’âge de glace.

 

18603847.jpg 

 

Le but est de déstabiliser ou de provoquer l’adversaire. Le plus souvent en blessant son amour propre ou en remettant en cause ses capacités. C’est dans cette catégorie qu’on retrouve les insultes, les vannes, les vexations. Le tout étant bien sûr de doser le niveau de grossièreté afin qu’il corresponde à l’esprit du jeu et de l’éducation du personnage.

 

   

L’avantage c’est que vous n'êtes pas obligé de voler bien haut (la remise en cause de la virilité des adversaires masculins est une valeur sûre !) ou rester silencieux (qui saura que vous avez manquer d'inspiraton ?). L'important c'est de trouver un « style verbal » qui correspond à votre personnage.

 

Comment l’aborder ?

Contrairement aux autres formes de tirades vous n’êtes pas obligé de réagir du tac-au-tac (voir même d‘en faire une…). Comme vous avez l’initiative, c’est à vous d’emmener l’adversaire sur votre terrain (la virilité, l’intelligence, l’éducation…). Vous pouvez même parfaitement préparer votre tirade et la servir quand vous estimé la situation s’y prête.

 

 

« La réplique » (la défense)

 

Chasseur de primes (à Tuco) : Dis donc toi ! Tu sais que tu as la tête de quelqu'un qui vaut 2 000$ ?

 

Blondin : Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera.

 

Le bon, la brute et le truand

 

le_bon_la_brute_et_le_truand_il_buono_il_brutto_e_il_cattiv.jpg

 

Alors elle c’est la tirade reine, celle que tout le monde vous envie…Trouver la bonne réponse au bon moment, c'est le rêve de beaucoup de joueur. C’est ce qui affiche votre supériorité/intelligence/détermination sur votre adversaire. Comme la réplique est avant tout une réponse (à une situation à une parole) il faut être capable d’enchaîner rapidement sous peine de perdre toute possibilité de répliquer.

 

Sans forcément nécessité beaucoup de finesse d’esprit (contrairement à ce qu’on croit), la capacité à répliquer nécessite plutôt d’être bien à l’aise et de ne pas être vexer facilement.

 

Comment l’aborder ?

Exacte inverse de la Tirade, vous n’avez pas le temps de la préparer et un silence de votre part équivaut à une défaite (sauf à jouer un taciturne/muet). Ici il vous faut savoir rebondir sur ce qu’à dit l’adversaire, « recadrer » ses paroles pour le ridiculiser (dans l’idéal) ou au moins en diminuer l’impact (faut de mieux). Il FAUT savoir prendre les choses avec du recul et de l’humour. Pour trouver LA phrase qui tue, par contre un seul mot d’ordre : entrainement, entrainement, entrainement. J’ai fais une Réplique « parfaite » pour des centaines de Répliques « moyennes » (voir médiocre).

 


« Le bon mot » (social proof)

 

 

 

Un émissaire Perse : This is blasphemy. This is madness !

 

Leonidas : Madness? This is SPARTA !

300

 

 screenlg3.jpg

 

C’est la métaphore qui touche, la comparaison audacieuse, la citation qui tombe juste. C’est souvent en lien avec la situation mais sans forcément être dirigé contre quelqu’un (pour convaincre ou séduire par exemple). Souvent considérer comme LA preuve d’esprit par excellence, c’est aussi celle qui est la plus dur à placer tant les circonstances (dans le jeu) s’y prête rarement.

 

Comment l’aborder ?

Le « bon mot », c’est comme la poésie, c’est 1% d’inspiration et 99% d’effort. Révisez vos classiques, apprenez des proverbes, des citations d’auteurs sur les circonstances que vos personnages sont amenés à rencontrer. Une fois que c’est fait, efforcez vous de les utiliser même si c'est laborieux au début. Une fois que vous en aurez l’habitude vous pourrez commencer à faire « comme les grands » et essayer d’improviser.

 

 

 - To be continued, la Partie II/II arrive bientôt -

 

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nath 04/01/2012 02:39

Pffiiiou ! J'en suis encore loin de chercher la "réplique parfaite" ! Si déjà j'arrivais à bien mener mes dialogues d'intrigues et mes négos avec les PNJ, je m'estimerais heureuse !

Bifron 06/01/2012 23:54



Négo et dialogue c'est bien plus difficile que les tirades . SI tu y parviens, les Tirades te paraîtront un jeu d'enfant



tony 21/12/2011 10:04

bravo ! bon sujet. A quand va t'on me sortir à RT "a capitaine, mon capitaine" que je fout l'outrecuidant dans le sas !