Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 10:35

Les articles parlant du rapport Joueur/Meujeu ne sont pas nouveaux et font même partie des rares « conseils » qui soient à destination des Joueurs. Ces articles étant pour la plupart écrit par des MeuJeux (et dans leurs « intérêts ») je me propose ici d’en refaire un ici mais « made in joueur ».

 

 

L’art des bonnes relations avec un MeuJeu

 

 

Par Bifron

 

"Où l'auteur nous rappelle qu'un MJ heureux est un MJ qui va nous ré-inviter."

 

 

Rappelons-le, ça ne peut pas faire de mal, le jeu de Rôle est un loisir collectif. C’est à dire que vous ne pouvez-pas y jouer sans MeuJeu. Alors si vous ne voulez pas devenir le personna non gratta à sa table de jeu par pitié… Ménagez le.

 

 

 Si être un bon MeuJeu, c'est faire en sorte que vos joueurs soient toujours content de jouer sous votre direction, sachez que être un bon joueur, c'est faire en sorte que votre MeuJeu soit heureux de maîtriser (et de préférence avec VOUS à sa table).

Et oui être MeuJeu ce n’est pas une vocation altruiste qui vous prend au tripe et qui ne vous lâche plus quelque soit les sacrifices à faire.

 

Si vous voulez continuer à jouer, il faut que votre MJ trouve de l'intérêt à jouer avec vous (ou au moins qu’il ne désespère de finir par en avoir). Sinon il arrête de maîtriser par lassitude ou par dégoût, c’est aussi simple que ça…

 

Sachez que bien savoir incarner son personnage ou être un spécialiste de la résolution de scénario n’est PAS suffisant. Il faut aussi que vous respectiez (et entreteniez !) le plaisir qu’à votre MJ à vous maîtriser. Voici comment faire pour y arriver :

 

1.Soyez tolérant.

 

 

Sauf si vous êtes un débutant complet (et dans ce cas on peut vous pardonner bien des choses) J’imagine que vous savez que le MJ fait le plus gros du travail, et de très très loin. Un joueur peut se contenter d’arriver avec sa fiche, une poignée de dés, et pour les plus sérieux quelques notes sur le scénario en cours.

 

Souvenez-vous qu’un MJ qui maîtrise doit :

 

- Préparer son scénario (si il en a un )

- Connaître son univers (assez pour répondre aux questions courantes)

- Connaître les règles (assez pour répondre aux joueurs péniblement pointilleux)

- Raconter un histoire

- Incarner ses PNJ

- Improviser la suite de l’intrigue selon les actions de ses joueurs

 - bien gérer ses combats (rythme, adversité, description…)

 

 

 Ça fait beaucoup domaine pour un seul homme. Sans dévaloriser les efforts que peuvent fournir un joueur sachez que le MeuJeu en fera toujours plus que vous (et de très loin) Donc si parfois l’univers devient incohérent ou illogique, que la partie perd en rythme ou en intérêt : SOYEZ PATIENT. Laissez tout simplement une chance au MeuJeu de « revenir » dans un des domaines qu’il maitrise mieux.

 

 

 2. Respectez son style de jeu.

 

 

 Les MeuJeu c’est comme les joueurs, ça a toujours un style de jeux qu'ils préfèrent maîtriser.

 

 C’est peut-être un genre (Médiéval-fantastique, Futuriste, Contemporain …), un système de règle (D20, D100, D10, Carac + compétence, Sans Dé, DK système) ou un type de scénarios (enquête, baston, politique…) favoris. Le plus souvent il s’agit d’un « ambiance » (héroïque, , intimiste, « réaliste »). Certains peuvent préférer maîtriser les campagne épique à grande échelle, tandis que d'autres recherchent des expériences d'intense rôle-play. Quoi qu’il en soit vous devez être prêt à vous adapter au style de votre MeuJeu.

 

Si votre MeuJeu propose à votre Brute épaisse bas de plafond de menez une enquête sur un meurtre, et bien essayez de la résoudre. Si, si ! Et faite le sérieusement en plus (pas de massacre gratuit pour se défouler…). Même si vous n’avez aucune chance d’y arriver parce que vous n’avez pas les compétences pour. Ce ne sera pas forcément la séance la plus excitante de votre carrière de joueur mais dites-vous que c’est une sorte de « prix à payer » pour tous les massacres d’innocents que vous avez pu perpétrer. Si les séances ennuyeuses commencent à se multiplier vous pourrez commencer à envisager d’en parler à votre MeuJeu (et en derniers recours changer de Personnage/MeuJeu

 

 

 

3. Donnez vos impressions.

 

 

 Attention ne confondez pas « attentes de joueur » et « critiques ».

 

 

Il est normal pour un joueur d’indiquer quel sont ses attentes (et d’écouter celle du MeuJeu). Par contre souvenez-vous que quand vous faites une critique, qu'il faut qu'elle soit constructive. Ne prenez JAMAIS le risque de froisser votre MeuJeu (SURTOUT à votre première séance ensemble).

 

Comme tout le monde les MeuJeu aiment recevoir des compliment (c'est aussi pour ça qu'ils passent tant de temps à travailler leurs scénarios). C'est toujours agréable de voir les gens aimer votre travail. Donc si vous avez aimé un scénario, un scène, un cadre de jeu, ou un PNJ : dites-le lui.

 

Les critiques négatives sont également importantes MAIS avec parcimonie. Si vous n'êtes pas d'accord avec une décision, si vous n'aimez pas le cadre de jeu, ou si vous pensez que le MJ a un problème avec sa façon de maîtriser (il ne donner pas assez d’XP par exemple) dites-le lui mais avec tact et SURTOUT JAMAIS LE PREMIERE FOIS, attendez que le comportement qui vous gêne devienne répétitif (cad au moins deux fois) avant de vous en plaindre. Cela est encore plus important lorsque votre MJ essaie quelque chose de nouveau. Ne rejetez jamais immédiatement une nouvelle façon de jouer (sauf bien sûr si l’idée était en phase de test et que votre point de vue est expressément demandé) Et surtout ne confondez pas « critiquer » et « se plaindre », autant le premier peut apporter quelques choses à la partie autant l’abus du deuxième conduira inévitablement votre campagne vers une fin prématurée…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yo 03/09/2010 07:36


Entièrement d'accord. Il faut être gentil avec les meujeux


Bifron 04/09/2010 00:37



Avec ces joueurs aussi (même si on dit souvent "ils ont signé, c'est pour en chier !" )



Jon' 30/08/2010 21:25


...depuis quelques jours déjà et c'est évidemment déjà lu.

Eh! Après tout, je suis un fidèle lecteur! ^^


Bifron 04/09/2010 00:34



J'espère que la suite était à la hauteur de tes attentes



Jon' 26/08/2010 20:59


La suite! La suite! On veut la suite!


Bifron 30/08/2010 21:11



C'est en ligne