Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 08:00

Dans un voyage en absurdie
Que je fais lorsque je m'ennuie,
J'ai imaginé sans complexe
Qu'un matin je changeais de sexe,
Que je vivais l'étrange drame
D'être une femme.

 

Michel Sardou – Etre une femme

(J'adore commencer un article par une citation)

 

 

Incarner un personnage de sexe féminin est un exercice pas toujours évident pour le rôliste mâle. Souvent jeune, avec peu d'expérience du sexe opposé, il souffre de plus de l'incompréhension habituelle existant entre les sexes (et oui les femmes aussi ont parfois du mal à nous comprendre ). Tous cela ne facile pas une interprétation "crédible" d'un personnage féminin. Pour vous aider à y parvenir je vous propose de lire cette série d'article qui, si ce n'est pas encore fait, vous donnera je l'espère envie d'essayer.  

 

 

Bon commençons par le commencement, vouloir incarner une femme c'est bien, mais ce n'est pas aussi évident qu'on voudrait bien le croire... Même si ici nous parlons de Jdr et pas de théâtre, les comportements sexistes ou immatures qui peuvent parfois être "acceptable" dans certains jeux "borderline" doivent être vite oubliés dans la majorité des cas, commençons par les identifier avant de nous attaquer aux problèmes d'interprétation proprement dit...  

 

 

I/  Les Femmes Fantasmées 

 

ou "Les premiers pas vers la compéhension du sexe opposé sont semés d'embûches..."

 

 

1/  L'Archétytpe ou La femme en tant que "classe de personnage"

 

 

Si vous n'avez jamais incarné de femme et que le jeu ou le style de votre partie le permets je vous conseil de commencer par incarner une femme très "typée". Le but ici n'est pas d'être réaliste mais de jouer un des "grands classiques" féminins. 

 

Parmis les femmes stéréotypées les plus vues dans le jdr on retrouve  :

 

- L'Amazone ou La Femme Combattante 

 

 

RedSonja1 

 

Ah... L'amazone, c'est sans doute l'archétype le plus connu et quasiment toutes les cutures/époques lui font une petite place (des farouches combattantes de l'antiquité à la tueuse moderne, froide et sans pitié). Il s'agit de l'archétype de la femme combattante, belle mais inaccessible. Facile à incarner car son comportement ressemble à s'y méprendre à son homologue masculin (obsession du combat, carence sociale évidente et dénigrement de l'autre sexe fréquent). L'Amazone est si universelle qu'on peut la retrouver dans pratiquement tous les jeux (Sekeker de Bloodlust par exemple) ou l'adapter très facilement.

 

 

- La Bimbo Surarmée

 

70235-lara-croft-incarne-par-alison-carroll-637x0-1

 

Ressemble fortement à l'Amazone sur le plan du combat, mais à son opposé la Bimbo connait ses charmes et n'hésite pas à les mettre en valeurs ! Je ne détail pas sa personnalité je suis sûr que vous pouvez la deviner tout seul ! Fantasme de réalisateur de film de série B, il va sans dire que ce genre de personnage ne convient que pour les jeux les moins sérieux/réaliste (Macho Woman with Gun ou INS/MV par exemple...)

 

 

- La Femme Fatale

 

92 FemmeFatale Sinistral

 

Il s'agit ici d'une femme spécialiste des intéractions sociales. Cet archétype représente la femme qui joue de sa beauté afin d'obtenir des faveurs et de son intelligence afin de mener tous son petit monde où elle le souhaite. Cet archétype, assez simple dans le caractère (femme manipulatrice, souvent matérialiste et égoïste) est particulièrement difficile à jouer si vous pensez que la majorité des problèmes peuvent être résolus par une baffe dans la gueule. Cet Archétype est très instructif a jouer car il permet de se rendre compte de la difficulté qu'il y a à pousser quelqu'un à agir dans votre sens. De plus la Femme Fatale est rarement une flêche de guerre, cela vous apprend également à éviter les combats.

 

 

- La Voleuse (Archétype de Jdr)

 

catwoman michelle

 

Archétype un peu plus "subtile" que les précédents, la Voleuse reste un des plus grand classique féminin du Jdr (avec l'Amazone) en effet dès qu'on cherche à faire un personnage féminin un tant soi peu réaliste dans un jeu médiéval-fantastique c'est toujours vers elle qu'on se tourne... Que dire sur elle, si ce n'est qu'elle est discrète, souvent timide (quand elle est joué par un homme !), sans personnalité véritable autre que celui de vouloir échapper à sa triste condition sociale. La variante moderne (Cat's Eyes étant passé par là...) est plus audacieuse et ingénieuse, ses motivations sont souvent plus complexe qu'échapper à un carcan social (retrouver un objet, se venger...). C'est aussi le seule Archétype que n'a pas de trait de personnalité trop marqué (mais rien n'empêche le joueur de lui en donner!), il est donc propice à une interprétation "réaliste".

 

 

  Une fois que vous avez commencer à jouer des personnages féminins, vous allez peut-être vouloir commencer à sortir des sentiers battus et oser faire quelque chose d'original. Passons à présent en revue  un autre ecueil , celui  des différentes "personnalitées" que les joueurs débutants ont (hélàs...) tendance à donner à leurs premiers personnages féminins.

 

2/ Les "Pseuso-personnalités féminines" ou comment ça pense une femme ?

 

ou "Si les hommes étaient des femmes"

 

- L'Assexuée

 

 

orc female bg1 

Souvent le première manière d'incarner une femme est de ne rien faire de spécial (sauf éviter de draguer la serveuse de l'auberge). Pour un joueur débutant, homme ou femme c'est pareil, le sexe n'étant qu'une caractéristique sur la feuille de personnage, aussi utile que son poid ou sa taille (Cet article est justement là pour vous permettre de dépasser ce stade).

 

 

- L' Effarouchée

 

Mario-and-princess-peach

 

Conception tronquée de la nature faminine, le personnage féminin est ici joué comme "jeune et fragile". Souvent timide le personnage à également une sensiblité à fleur de peau, il est souvent incapable d'agir par lui-même et demande souvent l'aide des autres personnages masculins. Cette la conception de la "femme princesse douce et fragile" est parfois plausible (un personnage avec un désavantge du type "timidité maladive") mais bon les gars, même les femmes les plus timide sont capable d'agir de manière autonome ! 

 

 

- La Nymphomane

 

1672788558 small

 

Femme, de préférence jolie, avec des pulsions sexuels complètement masculines (c'est à dire visuel et TRES rapide).

Le RP est souvent de circonstance et le comportement du personnage ressemble furieusement à celui d' UN obsédé sexuel qui se retrouverais dans le corps d'UNE bombe sexuelle. Notez bien que même si certain jdr (Démon d'Andréalphus dans INS/MV) peuvent considérer ce comportement comme plausible, il ne s'agit souvent que d'une manière d'exprimer ses frustration PAS d'incarner un personnage crédible.

 

 

 

- Le Garçon Manqué

 

normal Jeanne%20D arc%20+

 

 

Comme l'Asexué, le Garçon manqué est un personnage féminin dont le comportement est très proche de son homologue masculin. Souvent le joueur va réellement tenter jouer le personnage comme une femme mais va justifier son manque d'effort d'interprétation par le fait que son personne est "obligé d'agir comme un homme" (à cause de son milieu familiale ou professionnel la plupart du temps).

 

 

- La Madone

 

 143 ph3

 

Variante de l'Effarouché il s'agit de la "femme idéalisée", Le personnage féminin est ici jouée comme distante et majestueuse. Cette archétype souvent utilisé au cinéma n'est malheureusement pas adapté au Jdr où les personnages doivent mettre les mains dans le cambouis et faire parfois des chose "peu avouable". La dignité que tente de conserver ce personnage à tout moment finit par rendre le personnage handicapant ou trop prévisible. Gardez à l'esprit que la "distance" n'est qu'une facade et que derrière il doit y avoir une femme avec une véritable personnalité.    

 

 

 

- La Féministe Hystérique

 

we can do it

 

 Variante du Garçon Manqué, la Féministe Hystérique ne vit que par (et pour) la compétition avec les autres membres masculins du groupe. Le personnage, sous prétexte d'émancipation, finit par vouloir tous faire "comme un homme" ce qui réduit considérablement l'intérêt de jouer une femme.

 

 

 - La Blonde

 

 paris hilton005

 

Personnage féminin dont la personnalité superficielle se double d'une idiotie notoire.Comme toute les caricatures, jouer ce genre de personnage de manière crédible n'est possible qu'avec BEAUCOUP d'expérience. Par pitié n'essayez même pas si le jeux n'est pas directement prévu dans cet esprit.

 

 

  To be continued... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tony 16/02/2011 18:39


je suis bien d'accord avec toi biffron ça fait du bien de te lire.


Bifron 24/02/2011 13:24



Merci bien



Nath 02/12/2010 16:37


Très intéressant ! Je suis preneuse de conseils pour la situation inverse !


Bifron 06/12/2010 14:59



Difficile à écrire pour un homme ! je crois que je vais plutôt demander de l'aide à une joueuse