Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 08:00

« Douce, douce…

C’est la chan-son de la folie

Plus je l’entends, ha, ha

 Et plus je ris, hi, hi. »

John incarnant un Malkavian

 

 

La Folie n’est pas un sujet sur lequel je suis bien à l’aise pour écrire car elle a de très (trop) nombreuses manifestations et je n’aime pas l’idée de devoir me contenter d’un simple survol (même si je sais que je vais devoir m'y résoudre). Heureusement pour moi la folie est un des rares sujets sur lequel vous pouvez trouver des conseils de jeu destinés au joueur (JDR Mag n°7 ou l’ancien Backstab n°29 par exemple). De plus les études médicales regorgent de description synthétique très utile pour le joueur qui prendra la peine de les exploiter. Et vous aider à bien exploiter ses différentes sources c’est justement un des buts de cette série d’article.

 

 

 

  

 Ah ! La Folie (avec un grand "f"), autant une malédiction qu’une bénédiction, autant l’occasion de franc délire que l’impression de perdre lentement le contrôle de son personnage. Mais avant d’aller plus loin, commençons par comprendre de quelles folies on parle car ce qui est vrais pour un jeu (ou plutôt "une ambiance") ne l'est plus pour un autre.

 

Jdr et Folie, une longue histoire d’amour

 

 

Welcome-to-the-madhouse-the-joker-9795626-1024-768

 

Introduction : Si dans les premiers temps du Jdr la folie n’était qu’un désagrément que pouvait subir les personnages (au même titre qu’un empoisonnement ou une malédiction) le rapport jdr-Folie c’est rapidement complexifier avec l’arrivé de l’Appel de Cthulhu et autres jeux « sombre » (Kult par exemple). La folie a rapidement pris une place de plus en plus importante jusqu’à devenir le thème central de certains jeux (Hystoire de Fou, La Méthode du Docteur Chestel ou plus proche de nous Patient 13).

 

 

Tous les personnages ne sont pas égaux devant la folie

 

 

Aujourd’hui il existe plusieurs degrés de folie plus ou moins handicapante pour le personnage. Cette distinction est loin d’être anecdotique car elle va déterminer les contraintes que cela va vous imposer ainsi que l'évolutions possibles de cette folie.

 

 

- Le fou, concept de personnage (ou la « folie conceptuelle »)

 

 Ici la folie est l’élément fondamental de votre PJ, elle est imposée par le jeu, ou voulu par le joueur, dès la création du personnage. On peut penser au Malkavian de Vampire, au Démon d’Abalam de INS (oui je sais qu’ils la simulent le plus souvent) ou encore aux Elam Evir (à la double personnalité) de Priax.

 

Ici la contrainte, essentiellement RP, est assez faible car le personnage et sa folie coexistent parfaitement selon les désirs du joueur. Parfois il s'agit de personnage (et de folie) "défouloir" mais ils ne sont pas nécessairement comique ou asocial. Cette folie est la plus stable de toute car la guérison n’est ni souhaitable ni souhaitée (sans sa folie le personnage n’est plus le même) et le système de règle ne prévoit quasiment-jamais de mécanisme d’aggravation.

 

hannibal-rising-stills-33

 

 

 

- La folie des « Edges and Faws »

 

 Dès qu’il existe un système d’ « avantage/défaut », vous pouvez être sûr que vous y trouverez quelques désagréments mentaux dont vous pourrez affubler votre personnage (plus rarement comme avantage mais cela existe « Paranoia » dans Dark Heresy par exemple). On flirte souvent avec la folie (« Mégalomanie » ou encore « Obsession » ) voir on est carrément dedans (les phobies étant un grand classique).

 

 Ici la contrainte RP et/ou technique est réel (il faut bien justifier les points donnés en retour) mais comme c’est vous qui les avez choisi vous pouvez difficilement vous en plaindre . La guérison est relativement facile (il suffit de racheter le défaut) et l’aggravation quasiment inexistante.

 

 

 

 - La folie subie

 

 

 Dans ce cas la dégradation de l’esprit du personnage est prévue par le système de règle et le personnage « survit » à sa folie plus qu’il ne vit avec. On peut penser à l’Appel de Cthulhu, mais il est loin d’être le seul (Dark Heresy, Kult ou encore la Kaïba de Néphilim). La santé mentale est bien souvent représentée par un niveau qui diminue au fils de traumatisme (un peu comme la santé physique) et qui ne remonte que très rarement… Les Folies Subies sont souvent choisie parmis les plus handicapantes de toutes.

 

Les contraintes RP et/ou technique sont réelles et votre personnage peut facilement devenir très différent de ce que vous imaginiez au départ (ex : pleutre là où il était courageux) voir finir injouable (et donc PNJiser). Jouer cette longue descente aux enfers de manière crédible n’est pas facile. Il faut en effet simuler de manière crédible le passage d’un comportement à un autre (facile) tout en y intégrant la part de souffrance et de perte de contrôle de soi qu’induit la folie (plus dur). C’est à cette « Folie subie » que pense, sans le savoir ni la distinguer des autres, la plupart des articles de Jdr donnant des conseils d’interprétation.

 

 

 

 - La folie source de magie

 

EHP 1001

 

A mi-chemin entre la folie Conceptuelle et la Folie Subie existe ce que j’appellerais la « Folie Magique ». Certains jeux proposes un système de magie étroitement lié à la santé mentale de celui qui la pratique (Unknow Army, Don't Rest Your Head et autres Savant Fou dans Deadland).

 

Cette folie a ceci de particulier qu’elle est choisie dès l’origine du personnage mais qu’elle reste un handicap sérieux susceptible même de rendre le PJ injouable en cas de dégradation. Ces folies sont souvent liées à une croyance particulière du personnage et  sont souvent très originale et variée.

 

 

 

Conclusion : Je ne prétend pas bien sûr faire une liste exhaustive des différents types de Folie dans le Jdr. On pourrait encore parler des Folies ponctuellement imposées par le MeuJeu (ou le joueur) à la suite à un évènement traumatisant (ou magique) ou encore la "Folie-Prétexte" utilisée pour justifier un comportement sinon trop excentrique ou irrationnel. L'important reste de bien distinguer ces différents types de Folie, afin de pouvoir mieux exploiter les sources d'informations disponibles (articles de Jdr ou scientifique) et de bien calibrer son RP à l'ambiance du jeu concerné.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tony 15/09/2011 09:18


héhé c'est vraiment un sujet de malade !


Bifron 16/09/2011 09:24



La Folie a ses raisons que la Raison ignore



cyl 09/09/2011 03:46


- mais... pourquoi tu plantes des cures dents dans ce matelas ?!

- bah... pardi... pour les faire pousser !

oO'


Je pense qu'un bon theme a aborder pour un prochain article serait l'interpretation progressive des differents degres (et non pas type) de folie.
Apres tout il s'agit "juste" d'un aspect de la personnalite du pj qui va avoir une influence sur le jeu en fonction de son intensite.


Bifron 10/09/2011 16:19



Spoile pas la suite malheureux



Jon' 07/09/2011 13:53


T'es sûr que c'est de moi ça? Et si oui t'es sûr que c'était avec un Malkav' (c'était pas plutôt avec le faux-Abalam/vrai-Andromalius)? Enfin, peu importe, je surkiffe (comme disent les djeuns)
l'idée d'un triptyque sur la folie. ZE VEUX LA SUIIIIITE!!!


Bifron 10/09/2011 16:08



Je sais pas si c'est réellement de toi, mais je t'ai vu la chanter de manière très...Perturbante. Pour la suite il faut attendre dimanche prochain petit impatient