Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 20:04
 Dans cette article nous voir comment appliquer les deux méthodes présentées à l'article précédant  ( Décrire son personnage (3) – Déterminer son apparence), ça c'est pour la "méthode", pour l' "art" je fais confiance à votre créativité pour imaginer des looks de personnage.


Préambule

Avant d'aller plus loin, Il faut bien comprendre que les deux méthodes indiquées ne sont ABSOLUMENT PAS exclusives l'une de l'autre, tout personnage comporte à la fois une part "réaliste" (lié au élément les plus fondamentales comme sa race, ou son sexe) et une part "symbolique" (lié au élément les plus "superficiels" par exemple l'uniforme qu'il porte). A vous de trouver le juste panachage entre les deux.

Voici les étapes suggérées :

1) Comment choisir sa méthode :

Pensez bien à l' "ambiance" du jeu auquel vous aller jouer car cela peut influencer votre choix.  Même si d'une manière générale les deux méthodes peuvent convenir à (presque) tout les jeux, parfois l'une et plus pertinente (ou plus favorisé par le jeu) que l'autre. Il y a autant de jeux, d'ambiance que de meneur et de tables, donc faire une liste serait complètement impossible. On se limitera à quatre critères qui ont tendances à favoriser un style de description.

Exemple de personnage réaliste (C.O.P.S.)



- Le réalisme de l'univers :
 

Plus l'univers est "réaliste" plus la méthode du même nom s'avère pertinente. Inversement la présence de magie ou l'existence de race non-humaine encourage le choix de la méthode symbolique.


- La liberté accordée dans le choix de l'apparence du personnage

Plus le joueur est libre de déterminer l'apparence de son personnage et plus la méthode symbolique est favorisée, (Quelques soit la manière : chirurgie plastique dans un monde futuriste, magie dans un monde fantastique, voir même que le personnage soit complètement libre de son look dès la création comme "R.O.B.O.T."). Inversement un look imposé par le système de règles (ex : tirage aléatoire dans "Warhammer") ou l'univers (c'est à dire sans possibilité de modifier son apparence du fait de l'absence de magie, de technologie adéquate ou de race extrahumaine) va privilégier la méthode réaliste 


- L'importance de l'équipement "commun" :

Par commun on étend l'équipement sans propriétés magiques et non personnalisable, plus ce genre d'équipement est important ("Rêve de Dragon", "C.O.P.S.", "Cendre") pour les personnages et moins il est facile de l'intégrer à une description "symbolique".


- Le statut des personnages

Bien sûr les personnages ne sont jamais des gens complètement  "ordinaires", mais il est évident que les personnages de type héroïques ou super-héroïques seront plus souvent "symbolique (certains jeux comme "Nobilis" poussent le trait jusqu'à vous faire jouer l'incarnation de concept). Des jeux comme l'"Appel de Chtutlu" ou "Little Fear" poussent au contraire à avoir des personnages le plus proche possible du commun des mortels (donc description à tendance réaliste).




Exemple de Personnage Symbolique : Capitaine America
(facile à deviner avec un nom pareil)



2) Commencer par lister les éléments "obligatoires" :

Je les désigne comme obligatoire car quelque soit la méthode de description choisie, ils devront être pris en compte dans la description.

Les premiers éléments de ce type sont les éléments sont indispensables et souvent fondamentales à toute descriptions. Je les désigne comme obligatoire car quelque soit la méthode description choisie ils doivent être pris en compte dans la description.

Certains des ses éléments dont incontournables et doivent forcément être choisi par le joueur, il ne peut pas ce contenter de laisser l'élément en suspend ni de considérer qu'il n'existe pas. Il s'agit entre autres de la race (ou sens le plus large possible), du sexe du personnage et de sa morphologie générale (poids, taille).

D'autre éléments sont imposés par le jeu, on peut penser à un uniforme réglementaire, ("Star Treck") une morphologie typique ("Qin", "L5R", "Sengoku"). Pensez aussi aux contraintes vestimentaires liées à l'époque où vous jouez (la quasi totalité des jeux historiques).

Il y a Les derniers sont imposés par les avantages/désavantages physiques que vous avez pu choisir pendant la création de personnage (mais si vous les avez choisis c'est qu'ils étaient plutôt à votre goût, ça ne devrais pas vous poser problème)


3) Appliquer la méthode choisie pour créer les éléments de votre description.

N'hésitez pas à en faire trop (des éléments), de toute manière vous en retrancherez une partie quand vous ferez véritablement la description de votre personnage. Mais je vous devine impatient rentrons dans le vif du sujet :


Repost 0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 02:40
 Parce que parfois c'est pas facile...


Résumons la situation, vous venez de créer un amour de petit perso (fiche et background), peaufiné au point près ; lecteur assidu du site www.alter-ego.over-blog.fr et fidèle au premier conseil donné par l’article précédant vous avez décidé de prendre un peu de temps pour réfléchir à l’apparence de votre personnage.


Et là c’est la page blanche (métaphoriquement), rien ne vous vient !

Heureusement pour vous il existe des moyens très simples pour « lancer la machine » de la description.

En premier lieu il convient de se demander quelle méthode vous souhaitez utiliser pour déterminer l'apparence votre personnage. Vous ne les connaissez pas encore mais heureusement pour vous le choix est assez facile vu qu'il n'en existe que deux :

Dilemme : un personnage à l'apparence "réaliste" ou "symbolique" ?


La distinction que je propose ici est, bien évidemment, complètement subjective, mais elle a le mérite de mettre en évidence les deux principales méthodes que vous pouvez utiliser pour faire un personnage.

 1) La première méthode que je qualifie de "réaliste" consiste en l'obligation de s'appuyer uniquement sur les éléments contenus dans le background du personnage (tatouage de son régiment d'origine par exemple) ou à sa fiche de personnage (compétences, caractéristiques et autres avantages/désavantages). Et inversement les éléments importants (score élevé dans un domaine ou grande richesse) doivent autant que possible ressortir dans la description. Cette méthode qui peut sembler contraignante offre une richesse insoupsçonnée, un même personnage (même background, même fiche) peut pourtant être décliné presque à l'infini, nous verrons plus loin comment procéder.


Marchera jamais son histoire là, regarde mon perso par exemple : c'est une femme blonde, qui adore les films de Bruce Lee, elle a une moto et un gros score en "Baston avec une Arme Blanche" (spécialité katana)...

Qu'est-ce que tu veux faire avec ça ?







2) La deuxième méthode, dite "symbolique", se préoccupe beaucoup moins de la cohérence pouvant exister entre l'apparence et le contenu de la fiche d'un personnage. L'objectif est de faire tendre tous (où le plus possible) les éléments de la description vers un élément, cela peut être un stéréotype (l'homme sauvage), une caractéristique physique (la force), un trait de caractère (la colère) voir même un objet (le feu). Le physique et l'équipement de votre personnage doivent systématiquement évoquer visuellement ou symboliquement l'élément choisit. Il faut bien sûr garder à l'esprit que tous les éléments ne peuvent pas être choisi et que certain sont plus aisés que d'autre
 


























Le thème du Feu a toujours eu la côte, ci-dessus
une de ses innombrables  déclinaisons possibles.


Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 08:00

(Attention cet article s'adresse plus particulièrement au débutant et si ce n'est pas votre cas vous risquez de ne pas trouver autre chose que des conseils qui vous semblent "enfoncer des portes ouvertes")

Le MeuJeu a lancé un tour de description et, après quelques autres joueurs, votre tour arrive. Vous avez décidé de déroger à votre habituel photo/dessin (ou pire vous en n'avez pas trouvé ! ) : Félicitation ! Vous vous lancez et vous dites :

"Ben...C'est un guerrier."

 

 



11578_ext.jpg
l'indémodable Symmérien

Bon c'est bref, mais une courte description vaut mieux que pas de description du tout, et mine de rien cette description si succincte soit elle apporte quelques indications sur votre personnage. Si on part dans l'esprit d'un jeu médiévale fantastique "classique"  on peut en déduire que c'est sans doute: 1) un humain 2) de sexe masculin, 3) il doit être bien bâti, bien armé et porter sans doute des cicatrices. C'est quand même un bon début ! Le but de cet article est de vous aider à aller "un peu plus loin".


1) Prenez un peu de temps pour définir l'apparence de votre personnage.

L'improvisation totale d'un personnage est possible mais pas conseillé si on en a pas l'habitude. Si vous n'avez pas déjà une idée précise de l'apparence de votre alter-ego, prenez un moment pour y réfléchir. Vous pouvez vous aider de très nombreuse source d'inspiration visuelle : BD, film et autre image du jeu. Si elles existent pensez à utiliser les spécificités visuelles contenues dans votre fiche de votre personnage ou dans son background, par exemple : sa taille, sa musculature, sa beauté, sa vieille cicatrice de guerre.  N'oubliez pas certains désavantages comme "borgne", ou autres différences physiques plus surnaturelles (membre cybernétique, ailes dans le dos, tête d'animal). N'oubliez pas également les contraintes liées au sexe de votre personnage et à l'apparence dominante du jeux (exemple  une culture asiatique pour des jeux comme "Qin", "Sengoku" ou "Légende des 5 anneaux").


   

null


 

 

(Votre Perso à Qin; non vous ne pouvez pas vous contenter de dire que vous êtes de type chinois avec des cheveux noir et des yeux bridés !)


2) Ne craignez d'utiliser les clichés

Sans tomber dans la caricature, incarner des clichés (qu'il soit inhérent aux jeux ou non) permet d'avoir facilement une identité visuelle cohérente, facile à décrire pour vous et facile à retenir pour les autres joueurs. De même si le jeu le permet vous pourriez vous copier les tenues typiques d'une culture ou d'une période historique. Cela est possible même si ces tenues n'appartiennent pas au "cannons d'habillement" standards du milieu de départ des joueurs, il vous suffit de considérer votre personnage comme un étranger. Sans virer d'aucune façon dans la caricature on peut faire facilement des personnages à l'apparence marquante et homogène. N'hésitez donc pas lors de votre prochain médiéval fantastique à jouer des elfes égyptiens, des nains maures et des halfing pigmés vous seriez surpris du résultat  

 

BloodDwarfDN-copie-1

3) quand vous décrivez, limitez vous aux points marquants de votre personnage.

Quand vous faites une description limitez vous à vous un certains nombres d'éléments essentiels (race, sexe morphologie) et contentez-vous de rajouter quelques traits marquants, des éléments caractéristiques de votre personnage. Si vous hésitez sur ces éléments,  posez vous simplement deux questions :

- Si quelqu'un ne voyait votre personnage que quelques instants remarquerait-il cet éléments ?

- Si on en privait votre personnage de ce détail serait il toujours le "même" ?

Faites toujours une comparaison entre votre personnage et un modèle "type" auquel il correspond, les éléments qui ressortent par contraste méritent sans doute d'être inclus dans votre description.

 

4) Ne tombez pas dans l'excès inverse, une liste lourde de taille

Votre alter-égo reste un personnage de fiction et contrairement aux éléments "réels", il sera nécessairement incomplet. C'est-à-dire que, par définition, il ne possèdera qu'un nombre limité de caractéristiques, celles que vous allez décrire. Oublier les descriptions trop détaillés de type "portrait-robot", inutile de noyer dans les détails votre auditoire. Les "description-listes" sont à proscrire tant que ce n'est pas votre MeuJeu qui vous le demande (par exemple pour savoir précisément où se trouvent vos armes)

En clair : faites simple


5) Soyez audacieux.

N'ayez pas peur de donner à votre personnage des tenues originales, voyantes ou même excentriques. Votre personnage évolue dans un univers très différent de notre monde contemporain. Les cicatrices sont monnaies courantes dans les mondes violents, la guilde/caste d'origine de votre personnage peut lui imposer le port de certains vêtements (comme c'était encore le cas il n'y a pas si longtemps). Dans les mondes futuristes l'évolution des techniques de modification corporelles et de la mode peuvent justifier beaucoup de "débordement". N'oubliez pas que vous jouez un individu exeptionnel qui devra affronter beaucoup de dangers périeux ! Alors choisissez lui une tenue de circonstance !

 

[Mis à jour le 04/02/11]

Repost 0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 15:35

Cet article est dédicacé à tous ces dessinateurs géniaux qui nous donnent tant d'idées de personnage, merci à ces inspirateurs sans qui la vie serait un peu plus fade.


Décrire son personnage, pourquoi faire ?


Comme c'est le rôle principal du meneur de jeu de décrire (rien de moins que tout ce que voit les personnages !), il peut sembler surprenant de parler de description dans un blog destiné aux joueurs.

Et mais pourtant QUI va décrire VOTRE personnage ? Pas le MeuJeu, déjà occupé à relire ses notes de scénars, ni les autres joueurs qui ignorent à quoi votre personnage ressemble. Non, cette tâche vous revient.

 

La description  est le premier contact entre votre personnage et celui des autres. J'aime autant vous dire qu'il ne faut pas la rater.


"Ben pour ça un dessin suffit !"

On pourrait le croire en effet, mais la solution du dessin est à mon sens particulièrement limitative pour le jeu de rôle. Votre personnage, alter-égo de vos aventures mérite mieux que d'être le sosie d'un héro de BD. Si vous aviez encore besoin de raison en voici 7 autres !

 



1) Parce que tout le monde ne sait pas dessiner ou n'a pas un ami dessinateur

 

apprendre dess sh pl2

 

 

    Et oui, même si le jeu de rôle est une activité particulièrement propice à la création, tous les rôlistes n'ont pas forcément une fibre artistique très développée. Même quand c'est le cas, l'écriture et le théâtre restent les arts les plus sollicités. De plus vos amis artistes n'ont pas toujours un niveau (ou la motivation !) suffisant pour rendre hommage à votre "création". Même si il existe des dessinateurs pro ou semi-pro prêts à vous faire un dessin à un prix abordable cela reste assez rare. (si ça vous intéresse voici un exemple d'illustrateur qui propose ce genre de service : L'illustrarium).

 



2) Parce qu'apprendre à décrire est plus rapide qu'apprendre à dessiner convenablement

 

 

apprendre dess bd

  
Le dessin est un art complexe, qui nécessite une pratique régulière. Tous le monde n'en a pas forcément le temps  (ou l'énergie).

 



3) Parce que les images que vous trouverez ne correspondront (quasiment) jamais à ce que vous imaginé,

 

 

  Votre personnage a des traits caractéristiques qui ne sont pas souvent dessinés. Vous voulez un exemple ? Trouver un dessin d'elfe, c'est facile, trouver celui d'un elfe noir c'est déjà plus dur. Trouver celle d'un elfe noir en tenue de pirate relève de l'exploit, et vous n'aurez que deux ou trois image rarement plus. Il vous faudra beaucoup de chance pour qu'une de ces images correspondent à votre souhait !

  


4) Parce qu'un dessin est figé contrairement à l'apparence de votre personnage


Même si vous trouviez le dessin de vos rêves celui-ci ne représente votre personnage qu'à un moment donné, c'est à dire à un certain âge, avec une certaine coiffure  et une certaine tenue. Or les aventures de votre alter-égo peuvent le marquer et en changer la description. Il peut vieillir si le jeu dure assez longtemps (en temps de jeu), être blessé (perdre un œil par exemple), se faire tatouer, se raser la tête etc, etc... Malgré toutes ces modifications votre dessin restera figé comme l'ancienne photo d'un modèle qui a désormais bien changé. 

 

 


5) Parce qu'il est des choses que seuls les mots peuvent exprimer



Une personnage c'est aussi des attitudes, des mimiques ou des impressions qui le caractérisent autant que la couleur de sa peau. Seule votre description peut mettre en lumière ces spécificités de votre personnage.



6) Parce que votre Meujeu décrit très bien et qu'il n'y a pas de raison pour que vous ne puissiez pas l' égaler un jour.
 

 

 Si votre Meujeu est doué pour les descriptions n'hésitez pas à prêter attention à ses astuces, observez comme il décrit ses PeuNeuJeux importants et tentez de faire de même.

 


7) Parce que pour bien jouer vous devez savoir décrire et pas nécessairement dessiner

 


Un joueur de jeu de rôle, comme le meneur, est amené à décrire en permanence ce que fait son personnage. Autant améliorer ses techniques de description. Vous êtes d'ailleurs sur la bonne voie pour ce faire car c'est un des buts de ce blog !

 

   

 

Dernière mise à jour : le 13/05/10

 

Repost 0