Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 08:00

 Cet article s’adresse particulièrement à nos amis, les joueurs compétiteurs, pour qui le plaisir de jeu dépend en grande partie de la réussite du scénario ou des actions de leurs personnages.

 

 

 On entend souvent des trucs sur le jdr, comme quoi contrairement aux autres jeux « il n’y aurait pas de gagnant » ou encore qu’« on ne serait pas là pour gagner mais pour se faire plaisir à jouer ensemble ».

 Gagner je ne sais pas… Mais une chose et sûr… On peut perdre. Ou plutôt échouer. Ça peut être une action, un scénario voir pire une campagne… Je ne sais pas vous mais moi je fais plutôt partie de cette catégorie de joueur pour qui le plaisir de jeu provient en grande partie des victoires de leurs personnages.

 

Je vois que les RPs Boys et les MeuJeu les plus intégristes se préparent déjà à me lapider…

 

 Et bien qu’ils rangent leurs pierres car s’il y a bien une chose que m’a appris le jdr c’est ça : « Le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme. » (Winston Churchill).

 

 

Bon alors ça y est c’est raté ?

 

Vous avez déjà utilisé toutes vos possibilités de relance ? Épuisé votre réserve de bonnes et de mauvaises excuses (« le dé est tombé par terre » et autre « là c’était pour choisir la dizaine et l’unité ») ?

 

 Bon il ne vous reste plus qu’une chose : Faire face à l’Échec.

 

 Faire face à l’échec, c’est adopter un comportement et un état d’esprit qui en réduira autant que possible les conséquences néfastes, tant en jeu, que hors-jeu (sur votre bonne humeur en particulier).

 

I) Réduire les conséquences en jeu.

 

Bon, vous avez perdu la bataille mais vous n’avez pas encore perdu la guerre. Comme souvent dans les jeux (et la vrais vie !) c’est votre réaction à cet échec qui déterminera ce que vous avez réellement perdu. Alors avant même de commencer à ruminer votre défaite… Réagissez !

 

Règle d’or n° 1 : Il faut réagir vite, et de préférence, griller la politesse du MeuJeu qui voudrait décrire les conséquences de votre échec.

 

alligator-20lagoon-copie-1.jpg

 

Règle d’or n° 2 : On sauve ce qu’on peut sauver : attraper un truc en tombant, crier pour alerter les autres. Pensez « dernier geste » ou reflexe d’urgence.

 

Règles d’or n°3 : On oubli son objectif premier et on se concentre à éviter les blessures : on roule sur le côté quand on est tombé, on plante sa lame dans la paroi pour se retenir d’une chute, on se jette sur le côté au moment de la détonation… Ce qui fait que certaine compétence comme « Acrobatie » (et bien sûr « Esquive ») des « must have ».

 

Règle d’or n°4 : On évite le ridicule. Certains MeuJeux insistent pour rendre votre échec aussi pathétique que possible (le personnage se rétame par terre au lieu de se fouler dignement la cheville par exemple). Si ça ne correspond pas au « style » de votre personnage, n’hésitez pas à le reprendre (sans être trop lourdingue bien sûr) tant que les effets techniques (blessures, perte d’une action etc.) restent les même.

 

 

disguise_fail.jpg

 

II) Garder le bon état d’esprit.

 

Bon qu’on soit bien clair : Vouloir triompher des obstacles c’est bien,

 

Ne jamais rien lâcher jusqu’à la victoire c’est bien aussi… Surtout dans la vraie vie.

 

Parce que dans le Jdr, ça peut finir par être pénible pour le MeuJeu et puis par les autres joueurs. Ce qui vous l’imaginez n’est pas l’idéal.*

 

*N.B. Si vous êtes un joueur du type « ce qui compte c’est mon plaisir personnel » (situation vécue) cet article ne vous concerne pas (encore), revenez dans quelques années.

 

Alors plutôt que de briller par votre côté compétitif en pestant contre le moindre jet de dés favorable au méchant (dégât trop faible par exemple) ou de gromeler contre la difficulté insurmontable du scénario (ceux qui ont déjà fait les premiers scénarii du commerce de C.O.P.S. sans aucune aide MeuJeuistique me comprendront).

 

 

 

1) On change sa perception du problème

 

La perception que vous avez de votre échec va considérablement conditionner votre capacité à rebondir et à trouver une solution (ça marche dans la vraie vie, c’est d’autant plus vrai pour le jdr).

 

- Voyez ce nouvel obstacle comme un défi à vos capacités d’improvisation, vous êtes un battant oui ou non ?

 

- Oubliez ce qui AURAIT pu se passer si vous aviez réussit, concentrez vous sur la situation actuelle et élaborez un nouveau plan.

 

- De même on ne se focalise pas sur ce qui ne va pas mais sur la situation dans son ensemble.

 

- Il est utile de savoir « lâcher l’affaire » temporairement plutôt que s’entêter. Sauver les meubles permets d’avoir l’occasion de faire une deuxième tentative

 

3508269 69bf94c12b

 

 

- Même si votre personnage est le plus optimiser/bourrin/expérimenter il DOIT parfois échouer (quand c’est prévu dans le scénario par exemple).

 

- Parfois la réussite aurait conduit à des conséquences encore plus dramatiques. Par exemple je pense à un personnage qui à éviter de voir son arme détruite en ratant un jet de parade. Désarmé il n’aurait eu aucune chance.

 

 

2) On pense aux conséquences RP et on en profite !

 

Les conséquences RP d’un échec peuvent être génialissimes. Bien faire réagir votre personnage à un échec fait de vous un bon joueur.

 

 - Si VOUS ne supportez pas l’échec dites vous que ce n’est pas nécessairement le cas de votre personnage, avant de devenir un expert dans son domaine, il a du échouer, échouer et échouer encore.

 

- La manière dont votre personnage réagit à l’échec fait partie de sa personnalité (il reste pro et concentré, il doute de ses capacités, il s’énerve, il est de mauvaise foi et blâme quelqu’un d’autre…) et cela peut être très intéressant à jouer (Par exemple : hurlez au Grand Méchant qui parvient à s’enfuir : « Je te retrouverais ! Je te le jure ! Où que tu te cache tu ne m’échapperas pas ! »).

 

- L’échec peut être source de scène RP très drôle, surtout quand le mauvais résultat n’a pas de conséquence immédiatement perceptible en jeu. Exemple : Convaincre les autres joueurs que SA traduction est la bonne, se vanter d’une négociation quand on a complètement raté son jet de marchandage, Blâmer de bonne foi la gravité de la blessure alors qu’on a juste fait un « 1 » au jet de médecine.

 

- Si les échecs se multiplient dans un domaine, pourquoi ne pas adapté durablement le comportement du personnage en conséquence (redoubler d’entrainement, se considérer comme « pas doué » et laisser tomber, avoir peur de tenter une activité dangereuse à force de rater).

 

tumblr_kofyxc2z0k1qzma4ho1_1280.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Khris 03/05/2012 11:11

Dans le genre, le système de Star Wars était bien pourri aussi, et pouvait porter l'échec à un niveau inégalé (qui a dit "27 échecs critiques sur les 30 jets de la partie ?").

Bifron 21/05/2012 12:06



Jolie !


C'est le problème qu'on rencontre souvent dans les systèmes du type "que des UN = échec critique"... Super et comment je fais si je ne lance qu'un dé ?!



cyl 21/10/2011 16:28


L'erreur ca aurait ete de continuer a jouer avec un systeme qui augmente la probabilite de botch plus ton pool de des est important...


Bifron 25/10/2011 06:46



Je reconnais que le OWoD n'est pas top, mais tu jouais avec un intégriste des règles aussi



tony 21/10/2011 10:28


Cyl les erreurs nous font grandir ;-)


cyl 21/10/2011 07:26


Qu'est ce que je devrais dire avec mon nosfe... 8d pour mes groupements en fufu et 3 a 4 botchs par partie en moyenne... quelle daube c'etait ce systeme OWoD quand meme !!!


Bifron 25/10/2011 06:42



Héhé, tu n'as qu'à te dire qu'il souhaitait inconciemment qu'on le voit


Peut-être voulait-il être accepté tout simplement



tony 19/10/2011 18:07


ça me rappel mes échecs à vampire sur mes jets de domination niv 1, mon TREMERE était persuadé que cette discipline ne marchait pas à cause de lui mais parce qu’elle n’existait pas et que le
ventrue qui lui avait appris l'avait trompé.
RP BOY


Bifron 25/10/2011 06:45



Enormous