Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 08:00

Rogue Trader j'en ai déjà parlé ici. Mais puisqu'on me demande mon retour sur le scénario que j'ai joué voilà ce que j'en pense :

 

 

- Sur le jeu :

 

J'ai été agréablement surpris, Rogue Trader est réellement à part, il est un des rares jeux qui me donne une réelle impression de liberté, cela par la combinaison de deux facteurs : 

 

1) Absence de supérieur hiérarchique.

  rogue-trader-desc

 

Le Rogue Trader dispose d'un réel statut, il est détenteur d'une Charte Impériale qui lui donne un niveau Noble ou quasiment. Ce statut lui évite de simplement "recevoir ses missions" de la part d'un supérieur/employeur (à la Shadowrun ou à la INS/MV). Dans Rogue Trader on propose, on négocie, mais on n'ordonne PAS.

 

 

2) Possession de moyen suffisant

 

 

Le RT est accompagné d'un vaisseau que le joueur a créé en fonction de ses souhaits. Même le plus petit possible fait la taille d'une grosse ville,  il dispose donc nécessairement des moyens (matériels et humains) de sa politique. Qui plus est le vaisseau peut l'accompagner (presque) partout ce qui est particulièrement commode. 

 

Beaucoup de jeux offrant une grande liberté vont restreindre le champ d'action des joueurs  par des ressources limités au moins au début ("Pavillon Noir" ou "Guilde El dorado"). Et ces ressources même quand elles sont développés sont souvent limités dans l'espace c'est-à-dire que hors de leurs camps les personnages doivent se débrouiller avec les moyens du bord ("Nobilis", "Ars Magica"). 

 

 

- Sur le scénario :

 

Ouvert et très très riche en opportunité (trop ? Non ! Est-ce possible de toute manière ? ), il offre de multiple fins possibles tout en donnant suffisament de "lot de consolation" en cas d'échec de la trame principale (à savoir récupérer un objet en échange de la propriété d'une planète).

 

26265693illustration-d-un-ork-gif

 

- Sur la maîtrise :

 

Maîtrise impeccable de Ren's, qui a réussit à nous laisser un grand sentiment de liberté tous en nous maintenant dans la trame du scénario. Presque pas de combat "obligatoire", des Orks plus vrais que nature (spéciale Dédikass à la Grenade nommée "Gro Bobo" et au bras momifié en guise de porte-clés), des concurrents crédibles et présents, sans être étouffant.

 

Reste à voir comment va être géré la phase gestion de la planète (ellipse ? scénario-étape pour en développer le plein potentiel ?).

 

 

- Sur le Groupe :

 

C'est là où le mat blesse, car du fait de notre inexpérience du jeu nous avons négligé un aspect essentiel du jeu : Le combat spatial.

 

MA-Combat-tournoyant-02 1024x768

 

A part mon perso (un Explorateur) et le RT, aucun des autres personnages n'avait de "Poste de combat" où il était réellement efficace en combat spatial. Il nous manquait en particulier un Cannonier et un Pilote (rien que ça... ). Cela nous a obligé à faire nos jets "par défaut" (c'est à dire prendre la carac de l'équipage) et nous réduit à être des spectateurs.

 

 

RT étant un jeu Space-Opéra, ne pas être efficace en combat spatial nous pénalisera forcément tôt ou tard (au moins en terme d'opportunité manquée);

 

Il va nous falloir remédier à cela (piste envisagée : attribution de "poste de combat" avec des aspects à développer, voir changement de perso pour avoir un Void-Master).

 

 

 

- Sur la Comparaison avec Dark Heresy

 

Même si on est dans le même univers les ambiances sont très différentes :

 

 

Dans DH on est plus "à la Débrouille" :

 

  dark_heresy.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Outre que dark Heresy est l'exemple même des "jeux à missions", on retrouve les caractéristiques suivantes  :

 

- L'argent et les munitions sont comptés (une rafale de bolter = 3 x ton salaire mensuel).

- Les personnages ne peuvent compter que sur leurs propres force de frappe/connaissance. Le seul fait de ne pas avoir la compétence dans le groupe va suffire à vous handicaper.

- De plus on peut échouer une mission et cela peut avoir des conséquences graves pour l'Imperium..

 

 

 

Dans RT on est plus dans "l'Opportunité" : 

 

 rogue 10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce jeu toute les richesses de l'univers sont à la portée de celui qui saura en saisir les opportunités :

 

- Il faut savoir garder l'esprit ouvert car se contenter de suivre le scénario c'est ce priver de bien des richesses.

- Un pouvoir d'achat qui se comptes en millier d'armes ou en équipements cybernétiques de haute qualité

- Pas/peu de conséquence grave pour l'univers en cas d'échec (seulement pour vous mais c'est bien assez !).

- Les personnages sont rarement menacés directement, en effet le RT dispose d'important moyen militaire : une armé d'homme de mains prêt à l'aider, des armes assez puissantes pour ravager la surface d'une planète et une base de replis en permanence à proximité...  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bifron - dans Critique de jeux
commenter cet article

commentaires

Renoh 29/06/2011 13:25


Ne te sens pas obligé d'être dictatorial ^^;
Les 2 approches fonctionnent :)


Bifron 29/06/2011 17:16



Je propose mon approche : Consensuel dans l'écoute de suggestion


Dictatorial quand la décision est prise (sauf bien sûr si on n'a pas d'opinion tranché )



tony 29/06/2011 12:34


le RT consensuel est la meilleur approche pour un scénario d'intro. Mais maintenant mon perso va prendre toute sa saveur.


Bifron 29/06/2011 17:14



C'est clair qu'il vaut mieux commencer en douceur quand aucun joueur ne connait le jeu



Renoh 29/06/2011 11:28


Pour le côté hiérarchique, ça dépend fortement du capitaine et dans votre cas, je trouve votre rogue trader plutôt consensuel. Par opposition, Fab a d'ailleurs fait une prestation intéressante à ce
sujet à Ste Maxime dans le genre capitaine autoritaire.
C'est un élément que j'apprécie dans ce jeu, c'est qu'on peut passer pas mal de temps à développer les relations entre PJ à cause de ce lien hiérarchique et aussi des nombreux temps morts qu'on
peut avoir sur le vaisseau (voyage dans le warp, opérations de recherche longues, etc.)


Grégo 28/06/2011 22:19


Pas tout à fait d'accord pour Nobilis : même en dehors de son royaume, on a accès à son domaine qui est un concept et donc potentiellement partout.
Pour la liberté d'action, et pour tempérer un peu : il y a tout de même un côté militaire et hiérarchique qui est finalement créé par les joueurs eux-même. À ce niveau, le côté autoritaire de
l'univers WH40K transparaît.


Bifron 29/06/2011 10:36



je te donne raison pour Nobilis il est vrais qu'un personnage peut s'artranger pour que son Royaume soit facilement (voir Trés Trés facilement) accessible. Cependant pour moi le Domaine fait
partie intégrante du personnage au même titre qu'une capacité de combat ou un super pouvoir. Il ne doit donc pas être considéré comme une ressource extérieur que sont des alliés ou autres.


Pour ceux qui ne connaisse pas Nobilise les joueurs y interprêtent des "Puissances" incarnation de concept (le feu, la force, les carrés, la peur, les sentiers, les marchands de tapis) qu'ils
peuvent manipuler à leur guise. Ce concept est ce qu'on désigne comme leur "Domaine".


Les joueurs sont liés entre eux et une partie de leur essences est intégré dans un "Royaume" qui est une sorte de "base de repli" mystique (qui peut être de toute sorte : base ultra
technologique, sanctuaire grêcque, Auberge, desert de sable gris, là encore tout est dans le symbolisme que souhaite y mettre les joueurs) qui y est plus où moins facile d'accès (selon les points
que mettent les joueurs dedans)


C'est vrais qu'il y a un coté "hiérarchique" entre les joueurs de Rogue Trader. Mais ça n'enlève pas que le RT n'a pas à attendre sont prochain ordre de mission  et va où il veut et il prend les missions qu'ils souhaitent.  



Jon' 26/06/2011 12:54


Pour le prix des balles de bolter, j'avais eu une discussion amusante avec Yann où nous imaginions un bataillon de space marin donnant l'assaut contre des tyranides, suivi d'un comptable impérial
qui en plein milieu de la bataille gueule "cessez le feu, on n'a plus les finances pour vos chargeurs! Ne tirez plus une balle, vous allez mettre à genou l'économie de l'Imperium!" :lol:


Bifron 26/06/2011 18:21



Après la bataille


"Bonjour, monsieur "Empeureur" je suis maître Dugou Huissier de Justice assermenté, nous venons saisir votre Trone d'Or pour dette".


Tirer en l'air des balle de Bolter c'était du dernier luxe dans le noblesse décadente