Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 08:00

ou "Comment justifier une progression trop rapide ou trop hétéroclite"

 

 

Je ne sais pas vous mais moi, un de mes moments préférés dans une partie c'est celui de la distribution d'XPs. Et l'autre moment que je préfère d'avantage encore c'est lorsque je les dépense.

 

Je me sens comme un gamin qui viens de toucher son argent de poche et qui lorgne devant les étangères de bonbon. Sentir que le moment est ENFIN venu d'acquérir ces compétences/pouvoirs/augmentation de Carac [Rayez la mention inutile] sur lequel je lorgnais depuis un moment est particulièrement jouissif.

 

Comme beaucoup d'autres joueurs, mes dépenses d'XPs sont rarement improvisées. Habituellement je prévois mes achats bien longtemps en avance afin d'optimiser au mieux la progression de mon personnage (et j'assume complètement !).

 

Aussi rien n'est plus frustrant plus que d'entendre le MeuJeu me dire qu'il pose son veto sur un de mes achats au motif que "c'est pas cohérent avec la situation de ton personnage". Et voilà un joli parcours de progression, calibré au point près, qui se retrouve au tapis...

 

Cette situation a d'autant plus de chance de se produire si votre personnage n'a que peu, ou pas, de temps inter-scénario pour "justifier" sa progression. Le plus sûr moyen de se prendre un veto étant bien sûr l'acquisition d'une nouvelle compétence, utile au scénario, alors qu'il n'est même pas encore terminé...

 

Notez bien je n'ai jamais vraiment compris pourquoi...

 

Peut-être les MeuJeux souhaitent-il ainsi obliger leur joueurs d'acquérir des compétences "préventivement".

 

Dans les faits, ça ne marche jamais, les joueurs préférant acquérir des compétences utiles à coup sûr plutôt que de mettre des points dans une compétence hypothétiquement utile dans au mieux UN scénario...

 

Enfin bref fermons cette parenthèse.

 

Comme je le dis toujours rien de telle qu'une bonne justification pour convaincre le MeuJeu le plus réticent

 

Toujours heureux de rendre service, je vais vous donner ici les astuces que j'utilise le plus souvent. 

 

Règle d'or - Si vous pouvez commencez en amont

 

tumblr la78hqgIQB1qavpd7o1 500

 

 Le moyen le plus simple (et le plus efficace) de désamorcer toute contestation  c'est de commencer à vous intéresser à la matière AVANT que n'intervienne la phase de dépense d'XP. Faites en sorte que votre personnage s'entraîne "en jeu" (salle de sport, lecture de bouquin, cours particulier etc...). Vous pourrez immédiatement faire face au difficulté d'apprentissage que pourrait vous imposer votre MeuJeu (trouver un mentor, entraînement intensif de plusieurs mois...)

 

Jusitification n°1 - l'Approche réaliste

 

L'être humain est une merveilleuse machine à apprendre, nous disposons grosso modo de trois mode d'apprentissage que sont :

 

A) l'imitation : C'est aussi le premier qu'utilise les enfants - Nécessite un modèle. Souvent utiliser à outrance par certain manga où les héros sont capables de reproduire une technique pour autan qu'il l'ai vu au moins une fois. 

 

B) L'expérimentation : on essaye et on rate juste qu'à ce qu'on réussisse. La plus frustrante et la plus longue, mais utile quand on a pas d'autre moyen (quand on est seul ou quand on est arrivé au top)

 

C) l'Enseignement : Par les livres ou par l'apprentissage d'un professeur. C'est souvent sur ce mode d'apprentissage que se focalise exclusivement les MeuJeux.

 

Si l'une des méthode ne convient pas à votre MeuJeu, ayez le reflexe de justifier de votre apprentissage par l'une des deux autres méthodes. Et pour ceux que ça intéresse la pratique d'une chose apprise est indispensable à sa bonne "fixation" dans la mémoire.

 

D) L'apprentissage passif : Fréquenter un milieu vous incite à vous mettre au même niveau de connaissance que les autres. Rester dans un pays vous incite à en parler la langue, être entourer d'informaticien permets de faire des progrès rapide en informatique. Vivre dans une ville à proximité d'une forêt vous pousse à développer "survie", cela même si vous n'avez jamais fais d'effort auparavent en ce sens.

 

Justification n°2 - L'approche "Rule of Fun"

 

N'oubliez pas que le réalisme n'est pas la seule approche qui fonctionne dans le Jdr,

 

tumblr lyidkcqeXS1ql55zvo1 1280

 

A) Incarner l'Archétype : Aucun MeuJeu digne de se nom ne vous posera de difficulter pour apprendre une langue étrangère si vous êtes le binoclard du groupe... Par contre si vous lui demandez d'apprendre à utiliser un lance-missile, j'aime autant vous dire que ça va être plus galère...

 

B) Entraînement intensif  (ou comment faire un "Montage").

Un personnage de Jdr ne connaît pas la fatigue, ni le découragement, il n'a pas spécialement besoin d'avoir une vie équilibré entre plusieurs loisir. Le burn-out mental il ne connaît pas. Vous pouvez donc justifier en toute mauvaise foi que votre personnage s'entraine 12 heures à 16 heures par jours ce qui justifie des progrès rapide.

 

C) L'excuse du surdoué/Jeune Prodige : Votre personnage est naturellement doué ou a de véritable prédisposition naturelle pour la matière. Je ne sais plus combien de fois j'ai pu utiliser cette excuse car c'est aussi une excellente excuse pour justifier une optimisation un peu "border-line"

 

D) L'éclair d'illumination :  Un choc extérieur (par exemple lors du précédent scénario) a provoquer une prise de conscience chez votre personnage qui justifie l'achat d'un pouvoir exotique ou le développement de la compétence "foi", C'est un peu l'équivalent chez le joueur du "TGCM" MeuJeuistique - Bien sûr à n'utiliser qu'avec parcimonie sous peine de voir son efficacité diminuer fortement.

 

E) "Je le savais déjà"/ "Je me rappel maintenant" : La plus originale, trouvé dans Feng Shui, elle consiste à affirmer que le personnage maîtrisait déjà une technique/avait le niveau mais qu'il refusait de se battre à son véritable niveau (ou qu'il souffrait d'amnésie). Mais les circonstances ont changé (son maître est mort, il a eu un choc sur la tête, il trahit son serment) et désormais il se bat à son plein potentiel.

 

powerleveling 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jon' 20/10/2012 01:18

Excellent!!! :D

Bifron 27/07/2013 01:52


Merci


Jon' 19/10/2012 18:33

Super article.

En tant que MJ, il m'apprend à ne plus hésiter du tout à refuser les demandes d'augmentations les plus tordues, même... que dis-je "même", surtout quand elles sont argumentées correctement.

Avant j'avais toujours des scrupules, je me disais "ouais, ça se tient, admettons...", maintenant je sais que je me faisais enfler par ces satanés optimisajoueurs (© ® ™).

Mouah ah ah!!! Ça va chier!

Merci infiniment Guillaume pour cet acte de haute trahison à ta patrie! ^^

Bifron 20/10/2012 00:47



Merci John'


Héhé, une bonne justification vient à bout de bien des réticences


Je viens de trouver un Gift qui te convient parfaitement



tony 17/10/2012 10:23

C'est bon ça ! Mais le mj à toujours le dernier mot et toutes tes techniques n'y pourrons rien mmmhhheeeeuuuauaahahahahaahahaha

Bifron 17/10/2012 11:08



Ne sous estime pas l'extraordinaire pouvoir des "whinneurs" (non le "h" n'est pas de trop )