Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 08:00

Mon précédant article vous a donné envie de jouer un personnage fou ? Parfait ! Cet article, complément du précédant, a vocation à vous aider à jouer un fou de manière crédible, mais surtout adaptée au jeu auquel vous allez jouer.

 

 

Comment faire le fou ou « un peu de sérieux dans ma folie ».

 

 

 

 Bien jouer un fou c’est d’abord...

 

I) ...Bien choisir sa folie

 

Vous avez lu la description clinique d’une folie ou vu un personnage dont la folie vous inspire ?

 

 Vous vous dites que vous voulez essayer ?

 

Bravo!

 

Mais comme toutes les folies « réelles » (ou inventées) ne sont pas nécessairement bonnes à jouer, voici quelques filtres à garder à l'esprit :

 

a) Pensez bien sûr aux types de folie, qui indiquent plus ou moins la folie la plus adaptée.

 

b) Pensez à l’ambiance du jeu, certaines folies (pourtant bien réelles !) nuisent à l’ambiance d’un jeu « sérieux » (la maladie de Gilles de la Tourette par exemple).

 

c) Pensez à la jouabilité, certaines folies même dans leurs formes les plus légères sont difficilement jouables car elles rendent le personnage trop infréquentable ou asocial (l’autisme par exemple est trés délicat en jdr).

 

d) Pensez à la manifestation : Une folie, même latente, DOIT finir par se manifester. Si ce n’est pas le cas (phobie à une chose inexistante ou comportement trop similaire à celui attendu), il faut que vous l’adaptiez. Ne jouez pas un Sociopathe dans un univers ultra-violent (style Blood Lust) sinon votre folie est à peu près aussi intéressante qu'une allergie à l'eau de pluie dans Dark Sun.

 

aae

 

 

II) Interpréter un fou

 

Bien jouer un fou, c'est assez facile il suffit de se conformer au 3 règles ci-dessous. 

 

Règle n°1) Connais ta folie.

 

Pour bien jouer une folie il est important de la connaitre, il est inutile d'en avoir une connaissance encyclopédique, ses principales manifestations en situation « classique » et en situation de stress, suffisent pour commencer.

Si votre folie est susceptible d’évoluer (le plus souvent dans le mauvais sens…) essayez de prévoir à l’avance, plusieurs niveaux de RP pour pouvoir adapter facilement votre comportement futur (surtout n’y allez pas « à fond » si votre personnage commence à peine à gagner ses premiers points de Folie…)

 

Règles n°2) Calibre ton RP

 

Avant de te lancer à jouer un fou...Pense à la C.H.U.T.E. !

 

Crédible

 

 Votre premier objectif doit être la crédibilité.

 

Humain

 

Ensuite votre objectifs à long terme devrait être de faire ressortir l’être humain qui est derrière le fou en l’humanisant le plus possible. Cela vous amènera à vous intéresser aux causes de cette folie mais également aux guérisons possibles.

 

Utile

 

Souvenez vous toujours qu’un personnage fou (je veux dire « durablement fou ») est avant tout un personnage, ce qui implique qu’il DOIT faire sa part du sale boulot et non être un simple boulet que les autres joueurs tolèrent pour vous faire plaisir. Inversement si vous devenez fou temporairement pour raison scénaristique vous pouvez vous permettre d’être un peu plus « inutile » .

 

 

sucker punch asile4Sucker-Punch-Wallpaper-1024x681

 

 

Traumatisé

 

Un fou est une victime avant tout. Contrairement à d’autres personnages au comportement tout aussi bizarre, le fou ne peut PAS renoncer à sa folie et aux comportements qui en découle. Cela même si celui-ci n’est pas/plus adapté à la situation. Mettre en scène ces limites par des actes dans le cadre du scénario (sans ruiner celui-ci bien sûr) est une excellente méthode de mettre en avant votre folie.

 

Excentrique

 

Hors quelques folies bien « cadrées » (comme les phobies), la folie doit rester inquiétante, bizarre, est surtout mystérieuse. N’hésitez pas à alterner les phases « normales » et « folles » afin d’éviter un effet d’accoutumance.

 

 

 

Règles n°3) Soignes tes rapports avec les autres joueurs

 

a) Comme pour les personnages Mauvais, écartez autant que possible les autres joueurs des « victimes potentielles » (pensez à Rorschach dans Watchmen, qui ne s’attaque jamais aux autres membres de son groupe)

 

b) Mais vous pouvez essayer de les impliquer, particulièrement si vous jouez une folie type « Fausse croyance » (rester léger, le but c’est de faire un peu de RP, PAS de les convertir ou de leur montrer a quel point vous êtes « Différents »). 

 

c) Ne cherchez jamais la surenchère. Si les personnages fous sont souvent les personnages les plus hauts en couleur il peut arriver que quelqu’un vous « vole la vedette » ou que vos frasques n’amusent plus les autres joueurs. Là il vous faudra faire œuvre de discipline et rester concentré sur le niveau de RP que vous avez choisi à la création de votre personnage.

 

Alice14%20Alice%20au%20pays%20des%20merveilles

 

Et n’oubliez pas...

 

 

Un fou est étrange,

Un fou est différent,

Un fou est un malade...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jon' 28/09/2011 18:43


Peut-être mais... "Ce n'est pas parce que je suis paranoïaque qu'ils ne sont pas tous après moi."


Bifron 28/09/2011 21:31



je n'aurais pas mieux dit !



tony 28/09/2011 18:02


En te lisant je me dis que les perso que tu joues sont tous fous puisque puisqu'ils sont paranoïaque non ?


Bifron 28/09/2011 21:30



Je préfère les qualifier de "prudent et lucide sur la nature humaine" . Le monde de WH40K n'est pas franchement un
modèle d' "univers bisounours".



Jon' 28/09/2011 12:40


Excellent article. Le plus intéressant des 3.


Bifron 28/09/2011 21:28



Merci bien, l'avantage du troisième article sur les deux premiers c'est que je peux aller plus en profondeur. Les deux premiers articles avaient pour fonctions de "dégrossir" ce vaste sujet
qu'est la folie. Le premier répond à la question "c'est quoi la folie dans le Jdr ?"  et le second indique comment jouer "basiquement" une folie.