Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 08:00

Créer la psychologie, ou le comportement, d'un personnage n'est pas toujours aussi simple qu'on veut bien le croire, pour vous faciliter la vie voici un petit rappel de ses éléments constitutifs. 


Introduction :

Même si vous n'êtes pas inspiré, il est utile de concevoir une  "base psychologique" pour votre personnage, cela avant le début de la partie (cette base pourra être développée en cours de jeu). Sans quelques spécificités dès la création, il sera difficile de donner un caractère propre à votre personnage.  

Il existe trois degrés de "profondeur" à la psychologie d'un personnage, les deux premières "couches" sont bien souvent l' expression des "couches" plus profondes. 

1) Ses Habitudes

monk2
Toquer moi ?


Il s'agit de la couche la plus superficielle, très facile à concevoir. 

Il s'agit des tous les petits gestes, tics verbaux, vêtements excentriques, intérêts prononcés et autres petits rituels que votre personnage possède. Le point commun à toutes ses choses est qu'elles reviennent régulièrement sur le devant de la scène (en tout cas assez pour être remarquées par les autres joueurs) et qu' elles sont spécifiques à votre personnage (non, boire du sang n'est pas une "Habitude" dans "Vampire", mais ne vouloir le faire que dans l'obscurité la plus complète, si !).  

L'intérêt ici n'est pas de savoir "pourquoi" le personnage fait cela mais plutôt le "comment"... Inutile de savoir pourquoi votre personnage fume comme un pompier, par contre savoir à quel point il est dépendant, la marque qu'il fume, fait-il des ronds de fumées etc, etc  

En résumé : les Habitudes sont aisées à imaginer et votre personnage sera facilement et rapidement "caractériser" par les autres participants. Donc si vous n'avez pas d'idée, ou si vous devez faire vite, focaliser vous dessus !

Attention : On peut limiter la Psychologie de son personnage à des Habitudes, mais c'est le plus souvent une solution "par défaut", pour éviter d'avoir un personnage sans relief. C'est une espèce de "couche de vernis" de personnalité, cela ne suffit pas sur le long terme et au bout de quelques séances la surprise s'émousse.



2) Son Attitude


49228860
       Le cynisme est une manière de vivre !


Il s'agit de la couche intermédiaire. C'est souvent à cela que pense les joueurs quand on leur parle de psychologie de personnage. Souvent synonyme de "caractère", il s'agit de façon générale de sa "posture face au monde". Contrairement aux Habitudes qui sont ponctuelles, l'Attitudes est permanente.  Elle doit imprégner votre personnage, affecter sa manière de percevoir, de penser, de répondre et d'agir. Sans tomber dans la caricature, il faut parfois savoir forcer le trait afin d'être plus lisible par les autres joueurs, surtout lors des premières séances (l'équivalent rôlistique de la "première impression qui est la plus importante"). 


En résumé : les Attitudes possibles sont beaucoup plus nombreuses qu'on pourrait le penser, car il est toujours  possible d'en combiner plusieurs, ou d'en utiliser une quelques variantes (exemple l'Attitude d'un personnage "Passionné d'arme à feu" et "Hautain" ne sera pas la même que celle d'un personnage "Passionné d'arme à feu" et "Rigolard"). Comme pour les "Concepts" (voir dans cet article) je préfère éviter de vous donner une liste fastidieuse et non-exhaustive.


Attention : Il s'agit de la manière de réagir de votre personnage, mais par défaut il s'agira de la votre. Il est donc important d'essayer de lui en élaborer une, quitte à changer plus tard. Une Attitude peut se caractériser le plus souvent par une ou plusieurs Habitudes. Notez bien qu'un personnage peut tout à fait avoir deux Attitudes contradictoires (exemple : Courageux et Lâche) selon les circonstances de la situation. Dans ce cas on a pour habitude de caractériser une des Attitude de "façade" et un autre de "véritable".  
 

3) Ses Ressorts Cachés

Dexter
Mais pourquoi est-il aussi méchant ?


Il s'agit de la couche la plus profonde et bien souvent c'est la facette la plus "réaliste" de votre personnage.

Il s'agit plus ou moins de l' "inconscient", c'est à dire les facettes de sa personnalité les plus fondamentales, comme ses valeurs, ses croyances, ses préjugés. Les Ressorts Cachés sont permanents, ils affectent tous les aspects de la vie du personnage, mais de manière plus subtile que l'Attitude. Contrairement à cette dernière, les Ressorts Cachés ne se "manifestent" que rarement, le plus souvent dans des cas prévus par le MeuJeu (effets surnaturelles, évènements traumatisants, Flash-back ou plus simplement quand le joueur développe l'historique du personnage en solo).
  

En résumé : Les Ressorts Cachés sont à l'origine de tout ce qu'est votre personnage. Ils sont à l'origine de son choix de carrière, de son look et bien sûr de son Attitude (et également d'une grande partie de son Background...). En jeu les Ressorts Cachés servent à donner de la profondeur à votre personnage en lui donnant une cohérence et en le rendant susceptible de réaction surprenante et réaliste face aux situations rencontrées.  


Attention : Tout les personnage ne possèdent pas de Ressorts Cachés, bien souvent il est en effet possible d'incarner des personnages crédibles sur le long terme sans s'interroger en profondeur sur leurs motivations. Notez bien que le personnage n'a pas (ou en tout cas très peu) conscience de ses Ressorts Cachés, et bien souvent aucun contrôle sur eux (contrairement aux Attitudes).   



Conclusion :
 
Voilà, vous avez les ingrédients. Il vous appartient désormais de faire votre propre "recette". Vous trouverez dans les prochains articles une série de conseils pour vous y aider.

Partager cet article

Repost 0

commentaires