Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 08:00

 

Salut à tous !

 

 

Nous voilà de retour après ce break estivale, j’espère que vos vacances se sont bien passées et que vos projets pour la nouvelle année (scolaire) se réaliserons !

 

Sans plus attendre voici un article "quasi-invité" puisse que la substantifique moëlle m'a été dictée il y a fort longtemps par une personne qui se reconnaitra

 

---------------------------------------------------


Ceux qui connaissent mes habitudes de jeu (ayant joué avec moi ou simplement lu régulièrement mes articles) ont pu se rendre compte que j’étais davantage dans le trip  « Compétiteur » qu’ « Interprétatif ». J’aime les personnages efficaces, triompher de mes adversaires et résoudre victorieusement les scénarii qu’on me propose. Mes articles reflètent ces préférences et mes conseils tendent souvent à vous aider à faire comme moi.

 

Pourtant je côtois régulièrement d’autres joueurs dont je perçois qu’ils ont une façon de concevoir le jeu complètement différente. Loin d’être opposées, nos façons de jouer se complètent et enrichissent considérablement la partie.

 

 

J’ai donc souhaité écrire un article sur un style de jeu que je ne pratique pour ainsi dire jamais mais qui apporte autant de plaisir à ceux qui le pratique que de la bonne ambiance autours de la table.

 

 

Le Style « Interprétatif » façon RP Boy.

 

Avant-propos : Qu’on soit bien clair, l’interprétation n’est pas l’apanage exclusif du RP Boy, pas plus que l’efficacité n’est celui du Compétiteur. C’est juste que c’est en fonction de cet élément que se concentre le joueur quand il crée son personnage et quand il le fait évoluer dans l’univers de jeu.

 

Negotiation

 

 

 

Partie 1 - Création du personnage.
 
La différence entre le Compétiteur et RP boy est particulièrement flagrante à l’occasion de la phase de création de personnage, là où le premier va s’enquérir du système de règles, du nombre de point de personnage et des conséquences en terme technique d’un choix par rapport à un autre, le deuxième lui va s’intéresser au background et aux relations entre les différentes factions du jeu.

 

Cette dissemblance n’est en réalité qu’apparente, car l’un comme l’autre ne souhaitent qu’une seule et même chose : être efficace dans ce qu’il compte faire plus tard dans la partie.

 

Alors pour nos amis compétiteurs ou ceux qui sont allergiques aux systèmes de règles, voici quelques conseils de création d’un personnage « RP Boy-esque » 

 

Règle n°1 - Concentrez-vous sur le Background du jeu.

 

L’idée n’est pas de connaître le nom de chaque village de l’univers ou la date du moindre évènement mais simplement de comprendre l’ « ambiance » du jeu (réaliste, coopératif, chacun pour soi), de comprendre les rapports de force existant entre les différentes factions du jeu, les règles sociales à respecter, les grandes figures à connaître etc.

Il faut être dans l’univers comme un poisson dans l’eau, votre personnage doit s’y intégrer parfaitement pour éviter l’ostracisme qui frappe trop souvent les autres joueurs aux personnages un peu plus « décalés » ;)

 


Règle n°2 – Pensez-vous comme « Non-violent »

 

On prétend que la violence est le dernier refuge des simple d’esprit, je ne sais pas si c’est vrais mais je sais qu’il est toujours plus tentant de convaincre avec ses armes qu’avec sa langue. Pour être sûr que vous ne serez pas soumis à la tentation du recours à la violence, il existe un moyen simple de vérifier si votre concept de personnage est bien dans l’esprit « RP Boy ». Il vous faut visualiser votre personnage.

 

Si une arme* vous semble indispensable à l'apparence de votre personnage alors il vous faut changer de concept.

 

*Bien sûr cela ne s’applique pas aux armes d’apparat ou statutaire (le Wakizashi des samouraïs).

 

Diplomacy02
 

Règle n°3 - Ne cherchez pas à être le plus fort

 

Si vous avez choisi d’emprunter la voie du RP Boy il vous faudra renoncer à la course à la puissance (je sais c’est dur…). En effet les nécessités liées à votre bonne intégration dans l’univers vous handicaperont trop fortement (pas de flaw du type « asocial », pas de caractéristiques outrageusement déséquilibrée, privilégier les armes culturelles même si elles ne sont pas les plus efficaces, mettre des points dans les compétences sociales…) 

 

Visez plutôt à combler les manques du groupe, ce qui vous permettra d’être utile au groupe à peu de frais :

Le rôle du Couteau Suisse est ton ami

 

 

 

Règle n°4 - Prenez toujours le trio « Étiquette - Apparence – Empathie »

 

Les règles d'utilisation des compétences sociales sont plus ou moins développées selon le jeu, souvent ça se limite à des jets de compétence « comme les autres » mais parfois le « combat social » dispose d’un système propre (celui d’Exalted par exemple est très fouillé, mais on peut aussi citer celui de Dying Earth), ou bien certain aspects sont approfondis selon l’ambiance du jeu (Séduction pour Vampire, Interrogation dans C.O.P.S.). Parfois une seule compétence suffit, parfois il y a en a plusieurs (Baratin, Intimidation, Enquête, Marchandage). Alors pour éviter de vous retrouver perdu dans une longue liste de compétences voici le « Best Of » utile pour tous les jeux.

 

 

« Étiquette » : Quelque soit, je dis bien QUELQUE SOIT, votre interlocuteur il vous faudra toujours lui parler convenablement. Qu’il soit Noble, Marchand, Criminel, Religieux ou même Paysans on vous pardonnera toujours davantage l’incompétence (genre marchander sans « Marchandage » ou séduire sans « Séduction ») que l’impolitesse.

Étiquette c’est votre « filet de sécurité », celui qui vous évites les réactions violentes ou les humiliations sociales, le pire que vous puissiez subir est un refus ferme mais poli ! De plus  c’est la compétence « par défaut » que vous pourrez utiliser dans presque toutes les situations sociales (le bon vieux « t’as pas marchandage ? – Bon ben fait moi un jet d’étiquette avec un malus alors). C’est également une des compétences qui permettra de justifier qu’un interlocuteur très haut placé daigne vous écouter, car même si vous n’êtes pas du même monde vous prouvez que vous en respecter les usages. Ensuite c’est à vous de jouer pour parvenir à convaincre votre interlocuteur !

 

 

« Apparence » : Imaginez la scène suivante : vous avez un personnage débutant, balancé en plein milieu d’un évènement social important (Cours d’hiver, bal etc...) où on ne trouve que du beau monde. L’environnement rêvé pour un RP Boy me direz-vous ! Mais pensez vous réellement que le gratin de la Noblesse daignera parler à de parfaits inconnus, sans statut, sans réputation ou sans talent particulier (autre que celui de savoir se battre) ? La vérité c’est qu’à moins d’être déjà reconnu comme des héros ou d’avoir une « valeur sociale » suffisante, vous n’aurez aucune possibilité d’interagir avec eux… Et c’est là où un haut score en apparence est important car c’est souvent le seul moyen de pouvoir aller parler à n’importe qui sans vous faire rapidement refoulé.

 

En fait une jolie apparence est bien souvent la seule « monnaie d’échange »  sociale universelle que vous pourrez proposer en échange d’une conversation (la « réputation » est souvent limitée géographiquement et l’argent n’achète pas tous – surtout pas ceux qui sont plus riche que vous ! ). Inutile de rappeler que dans une conversation, il est toujours plus facile d’avoir gain de cause si vous avez une belle gueule que si vous êtes un gars lambda.

 

 

dating game


« Empathie » : Autre fondamental d’un RP Boy, Il permet de bien calibrer votre RP et d’éviter de vous faire embobiner par un PNJ un peu plus malin que les autres.

En effet, selon le système, Empathie vous permet de déterminer :

 

- Si quelqu’un ment délibérément (A-t-il réellement vu quelque chose ?)
- Ses intentions à votre égard (veut-il vous séduire ou vous poignarder ?)
- Son sentiment réel vis-à-vis d’une personne ou une situation (souhaite-t-il vraiment sauver cette personne ? Que pense-t-il du pouvoir en place ? Est-il intéressé par ma proposition ?)

 

 

Prochain article : Comment jouer un RP Boy (coming soon)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tony 06/09/2012 12:42

Très juste cet article ! Je dirai aussi qu'à la création le RP boy va privilégier le style de son perso plutôt que ça survie. Aussi il y a une compétence fondamental que l'on retrouve dans beaucoup
de jdr l'esquive. Se battre pompe beaucoup de point de créa alors que développer cette compétence permets de garder son perso plus d'un scénarii

Bifron 19/10/2012 10:44



N.B. On peut survivre sans aucune aptitude de combat (SI le système n'est pas trop mortelle bien sûr) mais je ne te cache pas que ça peut être parfois très difficile et qu'il faut être prêt à
rester à l'abri quand les autres joueurs font le scénario - Ce qui est à mon sens un peu dommage.



tony 06/09/2012 11:57

petite coquille : si une arme vous semble.
Si une arme* vous simple indispensable à l'apparence de votre personnage.

Bifron 19/10/2012 10:46



Corrigé