Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 08:00

 

 Comment je l'avais déjà indiqué dans un précédant article, les personnages très (trop) spécialisés dans leur domaine de prédilection sont rarement appréciés par les MeuJ voir par les autres Joueurs moins efficaces optimisateurs.

 

 

 Les raisons qui motivent cette défiance sont multiples (je ne rappel que les trois plus importantes pour les besoins de cet article) :


- Risque de déséquilibre des forces dans le groupe, rendant la difficulté de l’adversité difficile à jauger pour le MeuJeu.
- Incohérence (présupposée) du personnage
- Le risque que le joueur profite de la puissance de son perso pour tirer la couverture vers lui.


Peu de MeuJeu se plaindront du déséquilibre des forces dans le groupe, car cela reviendrait pour eux à avouer qu'ils ne sont pas capables de gérer correctement une adversité (Ah…Ego quand tu nous tiens). Mais si c’est le cas alors modifiez sans aucun remord votre personnage car il est réellement hors du cadre de ce que le MeuJeu a prévu et il ne ferait que gâcher le plaisir de toute la table (soyez pas triste vous aurez d’autres occasions).

 

L’incohérence supposée du personnage peut être réglée directement auprès du MeuJ, une Background suffisamment convaincant peut suffire et vous évite d’avoir à retoucher votre personnage pour des raisons de cohérence. Le cinéma est truffé d’exemple de personnage de ce type (Leon, Hitman, Jack Sparrow ou plus récemment Lisbeth Salander de Millénium… Et je vous épargne la liste des nombreux héros qui font TOUT à la perfection).

 

Reste la dernière raison, qui risque (et hélas va souvent y parvenir) de mettre une sale ambiance dans le groupe, et rendre tout ce que fait votre personnage suspect. En soit cette croyance ne serait pas grave si les autres participants laissaient à l’optimisateur le bénéfice du doute. Mais ce n’est pas toujours le cas et le personnage se trouve vite catégorisé par les autres Joueurs et regardé avec méfiance voir mépris.

 

 

Pour éviter cette levée de boucliers des autres joueurs, il existe une méthode simple et efficace, qu’un des maîtres de la « Way of Mini-Maxeur » m’a un jour enseigné. Il est temps pour moi de passer le flambeau et de la transmettre à mes disciples, puissent-ils en faire bon usage.

 

« The Casey Ryback’ Method »


ou « le syndrome du tout petit cuisinier* »

 

under-siege-poster.jpg

 


Le principe :

 

La méthode consiste à mettre en avant un autre point fort de votre personnage, plus « acceptable » pour le reste du groupe. De préférence un rarement pris et le plus RP possible (comprendre  « peu utile en scénario », comme par exemple « Cuisine »). Ainsi au lieu de voir en votre personnage « Bob-la-énième-machine-de-guerre-surentrainée » sans personnalité, les joueurs verront « Bernard Bocuse l’aspirant grand cuisinier » (qui accessoirement s’avère être un redoutable combattant).


Le principe est simple, la mise en pratique un peu moins, mais rassurez-vous rien d’insurmontable. Suivez les conseils de cet article et vous arriverez sans peine à un résultat très acceptable.


Étape 1 – Le choix de votre compétence accessoire.

 

Lors de la création, il vous faut déterminer la compétence que vous allez mettre en avant. Celle-ci doit répondre à trois impératifs :


a) Elle ne doit PAS être utile en scénario

 

Choisir une compétence inutile en scénario permet de calmer les appréhensions de ceux qui vous accusent de « ne mettre aucun point dans des compétences RPs » (comprendre « inutile »). Aussi choisissez une compétence que vous ne prévoyez pas (ou très rarement) d’utiliser pour résoudre un scénario. Choisissez de préférence dans les « secondaires » ou les « ultra-spécialisés ». Exemple : ne prenez pas « Athlétisme » ou « Conduite »  mais plutôt « Poker » ou « Connaissance : Jeux télévisés ».


b) Elle doit être à un haut niveau

 

Le niveau de cette compétence secondaire doit être le plus élevé possible. Elle doit représenter un véritable « point fort » de votre personnage, quelque chose qui le caractérise autant que votre domaine primaire. Si vous êtes dans un jeu où le niveau de maîtrise est déterminé par un système du type « Caractéristique + Compétence » alors il est impératif que cette compétence secondaire soit rattachée à votre caractéristique principale (ou si ce n’est pas possible au moins la seconde plus importante).

c) Elle ne doit pas coûter trop cher à monter

 

Même si vous faites un effort de présentation, il ne faut pas oublier que votre objectif initial est d’avoir le personnage le plus efficace possible et pour cela il faut éviter de trop se disperser. Un intérêt de choisir une compétence « inutile » est justement la possibilité d’obtenir un « rabais » en termes de point de création, et vous pouvez ainsi avoir un haut score sans devoir pénaliser votre domaine principal.
 
D’expérience les Compétences de type « Artisanat », « Artistique » ou « Hobbies » sont les mieux placées pour répondre à ces trois critères.  Les compétences « Professionnelles » ou « Sportives » sont aussi à envisager pour peu qu'on les choisisse bien (« Plomberie » au lieu « Électronique »  ou « Parapente » au lieu de « Natation »).

 

 


Étape 2 – Faites LA bonne première impression.

 

you-don-t-mess-with-the-zohan-poster.jpg 


C’est l’étape la plus importante, car de cette première impression va découler l’image que vont se faire les autres joueurs de votre personnage. J’insiste là-dessus parce que :

 

1 – On a jamais une deuxième occasion de faire une bonne première impression.

 

et

 

2 - S’ils cataloguent votre personnage dans la catégorie « perso-suroptimisé-en-dépit-du-bon-sens » (du moins de LEUR bon sens) les joueurs n’y verront rien d’autres qu’une expression à peine déguisée de votre égo. Ce qui vous le conviendrez n’est pas génial pour le RP. Et j’aime autant vous dire qu’ensuite pour ne serait-ce qu’espérer changer de catégorie il va falloir ramer.

 

 Le secret de la « Casey Ryback’ Method » c’est que cette première impression doit impérativement (et de préférence exclusivement) être en rapport avec votre Compétence secondaire.

 

Comment faire ?

 

C’est très simple.


- Avant toutes choses faire attention à l’apparence et à la présentation générale de votre personnage. Son look, ses habits doivent être le plus possible en rapport avec la Compétence secondaire. Si ce n’est pas possible (on ne se balade pas en tenue de cuisiner en permanence) choisissez une apparence aussi neutre que possible (limite insipide) jusqu’à ce que votre personnage puisse se changer ou au moins utiliser sa Compétence. Attention aussi au nom du personnage, car il véhicule lui aussi une partie de l’impression que retiendront en eux les autres PJs. Comme pour le costume choisissez neutre même si vous préférez des trucs plus agressifs. Pour la première description du personnage, si votre domaine principal est le combat, ne décrivez aucune arme, ne dites même pas « aucune arme apparente » si le Background du jeu n’impose pas à tous le monde d’être armés (Far West, Post-Apo..).

 

 

- S’assurer que les premiers jets de votre personnage soient de cette Compétence. Comme on a rarement besoin de jet de « Intelligence + Go » pour résoudre un scénario (je sais, c’est scandaleux…), il ne faut pas hésiter à prendre l’initiative et dire au MeuJeu que vous allez consacrer un peu de temps à votre art/profession/hobbies et demander à faire un jet pour évaluer la réussite de votre tentative (vous avez bien le droit de savoir si votre tableau est beau non ?).

 

Et c’est là que tout se joue car mine de rien lors de premiers jets, les joueurs s’observent souvent pour évaluer où ils se situent par rapport à vous. Et quand ils vont s’apercevoir que vous avez un score ENORME, ils vont inconsciemment vous catégoriser : si vos deux premiers jets de la partie sont des « Dextérité + Ikebana » avec un pool de 10 dés, vous serez classé mécaniquement dans la catégorie « jardinier ».  

 

Bingo ! C’est gagné !

 

Cette première impression tiendra vraisemblablement quelques séances, largement assez pour que les personnages puissent interagir entre eux sans préjugé. Vous pourrez alors montrer sans remord votre deuxième spécialité...

 

19475858_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20100712_110330.jpg

 

 


F.A.Q.


Que faire si un combat (ou tout autres circonstances critiques) se produit avant que j’ai pu utiliser ma Compétence secondaire ?

 

Ne vous proposez pas ou levez le pied, ne laissez pas l’envie d’en mettre plein la vue vous égarer. Après tout les premiers jets sont rarement fondamentaux (et les premiers combats sont souvent à vocation pédagogique) et même dans certains scénarii ces jets DOIVENT être ratés.


Que faire si les autres joueurs ne sont pas impressionnés par mes jets de Compétence secondaire?

 

Accentuer cet aspect de votre personnage grâce au RP,  une bonne méthode étant de lui donner un but personnel en relation avec la Compétence secondaire et d’en parler aux autres persos.

 

*Si vous ne comprenez pas la référence c’est que vous ne connaissez pas « Piège en haute mer », allez le voir et vous aurez une parfaite illustration de cette méthode.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Renoh 01/03/2012 10:18

Vous croyez vraiment tromper l'oeil vigilant du MJ? :D

Bifron 02/03/2012 00:16



C'est les autres joueurs qu'on cherche à convaincre


Comment pourrait-on espérer echaper à la sagacité des MeuJeux (bénit soient-ils...Enfin surtout les généreux en XPs)



Greg 29/02/2012 14:31

Le point le plus important à mes yeux pour que cette méthode soit efficace, reste la motivation que vous mettez dans le RP de votre compétence "secondaire".

Au delà de votre score dans cette dernière, la façon dont vous allez la présentez au reste du groupe va grandement influencer la perception que les autres auront de vous.

Un RP convaincant montrera aux autres joueurs que cette fameuse comp secondaire c'est LE truc de votre perso.

Un gars qui adore la cuisine et qui en parle avec des étoiles dans les yeux passera mieux qu'un autre qui annonce qu'il a fait 48 a son jet de cuisine.

Donc soyez passionné, non seulement vous masquerez le vrai point fort de votre perso, mais en plus c'est amusant et rafraîchissant à jouer.

Bifron 02/03/2012 00:15



IL EST VENU ! SAINT GREGORIUS NOUS ILLUMINE DE SA PRESENCE !


Merci pour la précision, effectivement un RP de passionné et Score de Compétence important font un mélange explosif.



Jon' 27/02/2012 18:02

The everlasting-Greg's-method-for-ultimate-munchkinism©! o/

Bifron 28/02/2012 07:04



Saint Gregorius tu resteras toujours un exemple pour nous tous



tony 24/02/2012 07:33

excellent ! les trois exemples par l'image du grosbill caché sont très bien trouvés. On peu aussi caché sont grosbillisme derrière son rôle dans l'équipe !! exp j'ai beaucoup en tire car c'est moi
le watchtower du groupe ?

Bifron 24/02/2012 07:41



(N.B. il faut pour cela que le tir se fasse sous la carac perception ) ça pourrait marché en effet, SI les membres
du groupe ont conscience de la nécessité de ce type de rôle et qu'ils ont déjà une "catégorie mentale" (comprendre un stéréotype) à propos de la watchtower où ils
pourront classer votre personnage.