Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 08:00

Cet article est la suite de l'article "Comment devenir le Chef d'un groupe" que vous trouverez ici.

 

Alors ça y est vous ? Vous êtes autoproclamé chef et les autres membres du groupe semblent d’accord ? Bravo ! C’est encore la manière la plus directe pour le devenir. Maintenant rentrons dans le cœur du sujet et voyons comment le rester.

Comme tous les conseils qui vont suivre ne sont que le fruit de ma modeste expérience, il doit exister beaucoup de choses auxquelles je n’ai pas pensé. Alors prenez cet article avec tout le recul nécessaire, restez souple et sachez expérimenter par vous même.

 

A) La vie quotidienne d’un chef de groupe :

 

En préambule je préfère rappeler encore une fois que vous êtes un Chef pas un dictateur.

 

photo-Le-Dictateur-The-Great-dictator-1940-1

 

 

Pour être un Chef de groupe efficace, voici quelques règles tirées de mon expérience qu'il est bon de garder en mémoire :

 

1) Être chef est un statut informel qui ne vous donne aucun autre pouvoir que celui que les autres joueurs ont bien voulu vous donner. Bien souvent ce pouvoir se limite à avoir le dernier mot quand à la prise d’une décision par le groupe. Mais souvenez-vous que toutes vos bonnes idées et votre légitimé RP ne pourrons empêcher un joueur d'agir comme il le souhaite (d'où l'importance d'avoir des joueurs matures). 

 

2) Si le MeuJeu demande « que faites-vous ? » et que c’est au groupe entier de répondre, c’est à vous de le faire à sa place (les fameux « on le suit » ou « on entre »). Cela est également une manière subtile de renforcer votre légitimité.

 

3) En situation de combat, chacun lutte pour sa vie, n’essayez même pas d’imposer une action à quelqu’un (SAUF pour lui dire de se tenir au plan initialement prévu ou pour vous sauvez la vie) il ne vous obéirait qu’à contrecœurs (SI il vous obéit).

 

4) Hors combat, chaque joueur doit pouvoir donner son avis (et va souvent vouloir le donner !), alors autant que cela soit par le biais de son personnage. Que ce soit des conseils de guerre, des réunions de travails, des télé-conférences ou des regroupements informels essayez autant que possible de Rôle-Playiser ce moment. Cela vous évitera d’entendre trops de considérations Méta-Jeux et vous pourrez toujours limiter le temps de parole si ça commence à s’éterniser…

 

5) Après avoir écouté les avis de chacun il vous faut trancher. Ne cherchez pas à convaincre tout le monde ou avoir l’approbation de chacun, si cela arrivait aussi facilement on n’aurait pas besoin de vous (et en cas de conflit vous seriez un médiateur pas un chef !)

 

6) Si on vous laisse prendre les décisions c’est bien souvent parce qu’elles sont « meilleurs » que les autres (plus efficace, plus RP, plus fun... Tout dépend du groupe et du jeu). Mais ne prenez pas la grosse tête en vous imaginant que tout ce qui vous passe par la tête est forcément génial. Non seulement vous pouvez vous tromper mais il arrivera fréquemment que LA bonne idée soit celle d’un autre joueur. L’important c’est de savoir la reconnaitre et de décider de l’exploiter.

 

7) Une fois la décision prise, le groupe doit s’y tenir. Si un joueur ne veut pas suivre le plan, il met en danger le groupe (s’il est assez bête pour le faire pendant son exécution) ou conteste votre autorité (s’il le fait au moment où vous prenez la décision).

 

- Attention : Un joueur qui tente de vous convaincre que vous n’avez pris la bonne décision ne conteste pas (encore) votre autorité. En effet vous restez toujours libre de rester sur votre position ou d’adopter sa solution.

 

8) Si votre personnage, en plus d’être le chef de groupe, est le supérieur hiérarchique d’autres PJ, il peux avoir d’autres responsabilités vis-à-vis de ses subordonnés (rendre des comptes sur leurs agissements, gérer les conflits…). Mais si ce n’est pas le cas cantonnez-vous autant que possible à celui de décideur final. Plus vous interviendrez dans le fonctionnement et l'organisation du groupe plus vous augmentez les risques de contestation.

 

 

 B) Rester chef ou comment gérer les contestations,

 

kaamelott

 "Sire, sire ! On en a gros"

 

Il arrivera fréquemment qu’un joueur (en Meta-jeu) ou son personnage (en RP) conteste vos décisions. Autant vous y préparer cela vous tombe souvent dessus sans prévenir. Il y deux types de contestations et la manière d’y répondre n’est absolument pas la même.

 

Contestation de votre statut de Chef :

 

 Un autre joueur/personnage conteste votre légitimité à être chef, à décider pour les autres ou la pertinence de vos choix. Votre statut de Chef est en danger ! Votre statut devient d’autant plus précaire que le joueur/personnage propose d’autres solutions et propose aux autres participants de les suivre.

 

  

 Que faire ? : Vous défendre. Contester votre autorité est le droit le plus absolu de tout joueur/personnage, votre statut de chef de groupe reposant sur l'accord des autres joueurs. C’est à vous de vous défendre à l’occasion de la joute verbale qui ne devrait pas manquer de suivre. Si bien sûr vous couplez cela avec un avantage « en jeu » (supériorité hiérarchique, ressource en argent ou en homme, avantage au combat, légitimité RP, etc.) vous pouvez toujours l’utiliser comme argument supplémentaire en votre faveur.

 

Attention : N’essayez jamais de « sauver » votre statut* en utilisant la coercition (physique, hiérarchique,…) contre les autres personnages, cela ne pourra que créer de la rancœur et un dégoût progressif du jeu.

 

 *On parle ici du statut informel de Chef de groupe, pas celui de Leader/Supérieur hiérarchique que le jeu pourrait donner à votre personnage (Rogue Trader, Inquisiteur, Capitaine ou Officier militaire). Une insubordination en jeu doit être sanctionnée comme telle.

 

 

 Contestation de la pertinence d’un de vos choix :

 

Cela arrive plus fréquemment que la précédente situation dès lors que vos choix feront rarement l’unanimité.Tant que la contestation reste au stade de l'opposition sans proposition au reste du groupe elle n'est pas très dangereuse.

 

Que faire ? : Rester ferme sur votre décision est encore la meilleur façon de réagir. Si vous commencez à vouloir contenter tout le monde c'est le début de la fin.

 

N.B. Cette contestation « gratuite » (c’est-à-dire sans volonté de prendre votre place de chef) n’est pas nécessairement une mauvaise chose mais il faut en limiter la fréquence (ou au moins la durée !) autant que possible. Le meilleur moyen étant d’exclure (au moins temporairement) le personnage de la prise de décision. D’où l’importance d’en faire un moment RP pour limiter les discussions en Méta-jeu qui, hèlas, ne mènent souvent à rien.

 

 

C) La fin d’un règne

 

02 trinity morpheus neo 

 

Malgré une relative stabilité, le statut de chef est précaire. Il suffit d’une longue absence ou l’arrivé d’un nouveau joueur pour que les rapports de force soient modifiés. Mais avant de pleurer votre statut perdu pensez bien à deux choses :

 

- Être chef ne vous arrange pas toujours, particulièrement si vous préférez vous concentrer sur un autre domaine.

 

- Vous êtes toujours libre de contester l’autorité de celui qui a pris votre place, son statut sera toujours aussi précaire que l’était le votre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bifron - dans Le Groupe
commenter cet article

commentaires

Nath 16/08/2011 12:00


Tout à fait d'accord avec Cyl, je pense que sur des scénars courts et bien bornés, la présence d'un chef de groupe est facultative, même si elle permet d'accélérer les choses.
Par contre, sur un scénar très ouvert, ne pas avoir de chef, c'est tourner en rond à coup sûr !


Bifron 18/08/2011 15:17



Vos différents retours sont très intéressant et m'ont fait prendre conscience de certaine je vais modifier les articles sur le Chef du Groupe pour y intégrer l'importance de la composition du
groupe, de la durée du scénario et du rôle moteur qu'il possède (j'avais sans doute trop accentué son rôle de "canalisateur")



Cyl 13/08/2011 21:08


Prendre en compte la composition du groupe est pour moi un prerequis de la fonction "moteur" du chef.

De mon experience en jdr en live comme en pbp, celui qui devient naturellement ou par la force des choses le chef a plusieurs "qualites" essentielles:
- de l'experience et pas mal de maturite (quand le chef parle on l'ecoute)
- enormement de bon sens et de reactivite / pro activite
- une experience prealable du jeu auquel on joue / ou bien une solide experience du jdr.
- une vision pour le jeu et pour le groupe


Un des meilleurs exemples que j'ai en tete pour des parties live c'est le fameux Vargas von Krauser de Greg a Exalted.

Mais ce role de chef de groupe est particulierement ingrat car les joueurs peuvent etre ramollis dans leur prise d'initiative par la simple d'un chef et se reposer sur lui.

Et comme toujours il est tres important de prendre en compte l'univers de jeu et le type de campagne auquel on a affaire.

Plus la campagne est fermee par le cadre d'un scenario, moins la presence d'un chef est necessaire ou souhaitable.

Plus l'univers est ouvert, plus a l'inverse elle devient cruciale au bon developpement de la campagne (a moins d'avoir un groupe avec une excellente synergie).


Bifron 18/08/2011 15:33



Remarque très intéressante que je vais m'empresser d'intégrer dans mes articles à ce sujets



Cyl 09/08/2011 22:13


Un des concepts essentiels aussi pour conserver le lead et etre un bon leader : le management (en mode developpement de projets / animation).

Le precedent chapitre mentionnait un projet commun, je pense que sur certains univers ouverts qui poussent le joueur a prendre des initiatives plutot qu'a suivre un scenario en particulier, il est
important que l'action du groupe soit "coordonne", au meme titre qu'une entreprise ou une association.

Chaque projet etant autant d'objectifs a atteindre par le groupe, le chef de bande sera de fait celui qui aura le plus de capacite a organiser / gerer / deleguer les taches, et pratiquement parlant
celui qui DEVRA le faire de maniere continue.

Il devra sans cesse chercher de nouveaux projets pour animer le groupe et savoir manager ses "collegues" (pjs, tout comme amis joueurs), de maniere a ce que le groupe et la partie avancent.

My two cents ! ;)


Bifron 13/08/2011 11:07



Tu as raison Cyl.


En trainant sur les forums je me suis rendu compte qu'il me manquait deux élément essentiels dans mes articles.


La prise en compte de la composition du groupe et la fonction "Moteur du Groupe" que peut/doit avoir le chef.



Jon' 07/08/2011 13:03


Moi, j'serais vous, je vous écouterais... Non, moi, j'serais nous, je vous... Si moi, j'étiez vous, je vous écouterais ! Non, elle me fait chier, cette phrase!


Bifron 09/08/2011 21:39



"Bon écouter les gars, je vais jouer carte sur table... Vous êtes à deux doigt de vous retrouver au cachot"


"Mais là sire, on en a gros"


"ça genre rien, vous seriez venus avec des biscottes m'apporter un petit déjeuner ça serait pareil..."