Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Fan de Jdr depuis qu'un livre des "Terres de Légende" m'est tombé dans les mains (ça nous fait plus de 20 ans maintenant ). Je suis conscient qu'il ne s'agit que d'un loisir mais je sais qu'il nous est toujours possible de "mieux jouer" comme les MeuJeux essayent de toujours "mieux maîtriser". J'espère que ses articles, fruits de mon expérience, vous aideront à rajouter de la bonne humeur à votre table de jeu. 

 

Pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur le premier article de ce blog    

Rechercher

Dernière nouvelle :

- Je réponds aux commentaires avec un décalage de quelques jours - 

 

05/12/12 : Prochain article le 09/12/12 - Bravo pour votre patience :-)

 

24/11/12 : J'ai cassé mes lunettes :-( - Je dois freiner sur les écrans et ça risque de ralentir la production d'article.

 

28/01/12 : J'ai créé un Flux RSS sur ce blog - vous le trouverez sur : http://feeds.feedburner.com/PourQuelquesXPsdeplus  

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 08:00

...et les garder !

 

 

Ou "l'art subtile d'initier des non-rôlites"

 

Recruter de nouveaux pour votre table peux être très difficile. Même si nous ne sommes plus à la grande époque de la « chasse aux sorcières » façon Mireille Dumas, il n’en demeure pas moins que le Jeux de Rôle reste un hobby de niche. Tout le monde n’a pas la patience, le temps ou l’imagination pour ce type de loisir. De plus l’intérêt de notre loisir n’est pas aussi évident que le sport ou d’autres loisirs plus connus (poker, jeux vidéo, sortie ciné…).
Donc quand vous essayez de convertir un non-rôliste ne vous contenter pas de présenter vaguement le jeu et de lui dire “qu’est-ce que tu veux jouer ?”
Il faut faire œuvre de pédagogie. Le but est de lui faire comprendre le plus aisément possible ce qu’est notre loisir, l’univers de jeu auquel vous allez jouer mais aussi ce qu’on attend de lui.  Pas seulement en tant que personnage mais aussi lui en tant que joueur. 
Quelques conseils pour faciliter le recrutement de « troupe fraîche » :


I) Rendez l'univers facile d’accès.

On est d’accords il est toujours agréable de jouer dans des univers riches, complexes, avec une histoire  et une géographie très détaillée. Cependant ne noyez pas votre nouvel arrivant sous des tonnes de détails. Faites simple, voir schématique, essayez autant que possible de rattacher l’univers à un monde que votre interlocuteur connaît ou qu’il peut imaginer facilement. Les univers imaginaires n’ont jamais été aussi représentés dans les loisirs de masse comme le cinéma ou les jeux vidéo profitez-en !


II) Faites attention au système de règle.

Le système de règle d’un jdr peut être votre meilleur allié comme votre pire cauchemar. Il est utile car il offre au nouveau joueur un sentiment de stabilité au milieu d’un univers encore trop incertain. A contrario lui expliquer par le menu le système, lui décrire tout les sorts et toutes les capacités va rapidement l’assommer. Cela est particulièrement flagrant lors de la phase de création, le mieux est de faire le personnage avec lui, en veillant à ce que son inexpérience dans la création de personnage ne soit pénalisante pour le scénario à venir et si possible en l’orientant vers des personnages dont le rôle et les capacités sont le plus « intuitifs » possibles.


III) Faites lui passer un bon moment.

La première impression est la plus importante et si sa première partie se passe mal alors il ya peu de chance qu’il veuille jamais rejouer. Donc faites en sorte que cela se passe bien, quitte à vous forcer un peu : ne vous mettez pas en rivalité vis-à-vis de son perso, laissez lui son heure de gloire (par la parole, en trouvant la solution à un problème, en combat) et ne critiquez pas ses premiers choix même s’il avait tord. Faites le nécessaire pour qu’il passe un bon moment.


IV) Écoutez-le 

Sauf si la personne a des prédispositions pour cela, le nouvel arrivant ne va pas forcément et immédiatement s’immerger dans le jeu. Il faut l’aider autant que possible à se sentir impliqué par l’histoire, lui faire ressentir l’importance de son personnage et lui faire faire un peu de RP. Ce n’est pas QUE de la seule responsabilité du MJ. N’hésitez pas à confier à son personnage une mission - même simple (allez chercher de l’aide par exemple), de lui demander son avis (et de le formuler en RP), de suivre ses pistes ou ses idées même si la votre est meilleur.


V)  Faites lui une place dans votre groupe.

Un nouveau rôliste fraichement convertit perdra rapidement la foi s’il n’a pas l’occasion de pratiquer. Si vous n’avez plus assez de place à votre table pour l’accueillir durablement essayez de l’inviter de temps en temps ou de lui trouver une autre maîtrise. De même un joueur se sent toujours d’autant mieux intégré si vous avez l’occasion de vous revoir dans d’autre occasion que le strict cadre de la partie (allez manger ensemble avant la séance par exemple ou prenez un peu de temps pour discuter après.)


En conclusion

Ces conseils ont peut-être l’air simple, mais vous seriez surpris combien peu de rôlistes font l’effort de les suivre. Le Jeu de rôle est un loisir exigeant mais passionnant, ne laissez pas passer l’occasion de le faire découvrir à d’autres personnes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires